Carole Baskin abandonne sa plainte contre Netflix pour empêcher la diffusion de « Tiger King 2 »

CONFLIT La militante pour les droits des animaux ne voulait pas apparaître dans la suite du docusérie culte

20 Minutes avec agences
— 
La militante Carole Baskin
La militante Carole Baskin — BauerGriffin/INSTARimages.com

Carole Baskin jette l’éponge. L’amie des animaux avait déposé plainte contre  Netflix après la diffusion de la saison 2 de Tiger King. En effet, elle n’avait pas accepté de participer, mais les réalisateurs avaient contourné son refus en diffusant des images d’archive où elle apparaissait. Elle a depuis décidé d’annuler la procédure, si l’on en croit  Deadline.

Carole Baskin et son mari Howard avait attaqué les réalisateurs Rebecca Chaikin et Eric Goode pour tenter d’arrêter la diffusion de la deuxième saison du programme culte le 17 novembre dernier. Près d’un mois plus tard, donc, il apparaît clair que tous les spectateurs intéressés par le programme l’ont déjà vu et qu’il ne sert plus à rien d’empêcher sa diffusion sur la plateforme de streaming.

Pas de préjudice immédiat

Un juge de Floride avait refusé au couple Baskin une interdiction temporaire de diffusion de Tiger King 2 le mois dernier, insistant sur le fait que « il ne semble pas que l’inclusion des séquences des accusés sur les Baskin causera un préjudice immédiat qui ne peut être compensé par des dommages-intérêts monétaires ». Depuis, il est possible que Netflix ait préféré négocier avec Carole et Howard Baskin pour mettre fin à l’affaire au plus vite. Quoi qu’il en soit, ni l’intéressée, ni le géant du streaming n’ont souhaité s’exprimer.

Joe Exotic, de son côté, reste incarcéré. La star, qui a révélé l’été dernier souffrir d’un cancer de la prostate « agressif », a demandé à être libéré de prison, où il est détenu pour avoir organisé une tentative d’assassinat contre Carole Baskin. Pour le moment, sa requête n’a donc pas été acceptée.