Ben Affleck avait le sentiment d’être « piégé » dans son mariage avec Jennifer Garner

DIVORCE L’acteur pense qu’il n’aurait jamais arrêté de boire s’il n’avait pas divorcé

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
L'acteur Ben Affleck
L'acteur Ben Affleck — Zuma / Starface

A en croire Ben Affleck, divorcer de Jennifer Garner, la mère de ses trois enfants, l’a sauvé de l’alcoolisme. L’ancien Batman et la star de Dallas Buyers Club ont été mariés de 2005 à 2018 et sont les parents de Violet (16 ans), Seraphina (12 ans) et Samuel (9 ans). Après leur séparation, l’acteur de Gone Girl s’est fait admettre à plusieurs reprises en cure de désintoxication et n’a pas caché son combat contre son addiction à l’alcool. Une étape dans sa vie qu’il n’aurait pas envisagée s’il était resté marié.

« Notre mariage ne marchait pas, ça arrive. [J’étais] avec quelqu’un que j’aime et respecte mais avec qui je ne devais pas rester marié plus longtemps. Nous avons essayé, parce que nous avons des enfants. Mais aucun de nous ne voulait que ce soit le genre de mariage que nos enfants auraient pour modèle », a expliqué le comédien au micro d’Howard Stern sur SiriusXM (relayé par People).

Faire le bon choix

Ben Affleck et Jennifer Garner ont annoncé leur séparation en 2015, leur divorce étant finalisé trois ans plus tard. « Je boirais encore [si je n’avais pas divorcé]. C’est en partie pour ça que j’ai commencé à boire… Parce que je me sentais piégé. Je me disais que je ne pouvais pas partir à cause des enfants, mais je n’étais pas heureux. Je ne savais pas quoi faire et je me suis tourné vers la bouteille de scotch, je me suis endormi sur le canapé, et il s’est avéré que ça n’était pas la chose à faire », a-t-il ajouté.

L’acteur est aujourd’hui en couple avec Jennifer Lopez, avec qui il avait été fiancé entre 2002 et 2004.