Britney Spears détestait la scène et n'a pas l'intention de repartir en tournée

CHOC La chanteuse s'exprime (presque) sans filtre depuis la fin de sa tutelle

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — INFphoto.com

Verra-t-on un jour à nouveau Britney Spears sur scène ? Si l’on en croit ses dernières déclarations, c’est plus ou moins compromis. Dans un post sur Instagram relayé par People, l’interprète de Toxic n’a pas hésité à se livrer sur sa perception des tournées. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’aime pas ça…

« Je sais que je ne joue plus dans d’immenses stades avec mon groupe bruyant mais je vais être honnête et dire que la vie sur la route est dure !!! Mes trois premières années dans le métier et sur la route ont été géniales, mais je vais être tout à fait franche et dire qu’après ces trois tournées et le rythme auquel j’allais… Je ne pense pas que je veuille recommencer un jour. Je détestais ça », a-t-elle lancé, au grand désespoir de ses fans.

Toujours furieuse

Dans son post, où elle semble bien décidée à régler ses comptes, Britney Spears s’en prend également à Diane Sawyer, la journaliste d’ABC qui l’avait interviewée en 2003, juste après sa rupture de Justin Timberlake. Un moment resté dans les mémoires, puisque Britney Spears s’était effondrée face aux questions de la journaliste, d’autant qu’à l’époque, la chanteuse était mise en cause comme unique responsable de leur séparation. Une rumeur à laquelle son ex avait donné du crédit en sortant le clip de Cry Me a River, dans lequel un sosie de Britney Spears est mis en scène en train de le tromper. Et visiblement, la popstar, qui avait 21 ans à l’époque, ne s’en est toujours pas remise.

« Oserions-nous oublier l’interview de Diane Sawyer dans mon appartement il y a presque 20 ans ? Qu’est-ce que c’était que cette approche de "Tu as tort ?"" Mon Dieu… et me faire pleurer ??? », a-t-elle ajouté, furieuse. Et le responsable, selon elle ? Son manager…

« Mon manager a mis cette femme chez moi, m’a fait parler à la télévision nationale et elle m’a demandé si j’avais un problème de shopping !!! A quel moment ai-je eu un problème de shopping ? » a-t-elle lancé, en accusant également son père d’avoir organisé le rendez-vous.

Le principal intéressé, Jamie Spears, a chargé son avocat de déclarer qu’il n’a « aucune idée de ce dont parle » sa fille et qu’il « n’a jamais organisé d’interview avec Diane Sawyer et n’était pas présent lors de cet entretien ».

Celle qui est désormais libérée de la tutelle de son père s’autorise à enfin dire tout ce qu’elle pense… ou presque. Britney Spears a, depuis, effacé son post accusateur.