Le prince William révèle la chanson qu’il préférait fredonner avec sa mère, Lady Diana

MUSIQUE Le petit-fils de la reine d'Angleterre a beaucoup de souvenirs liés à la musique

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Taylor Swift, le rockeur Jon Bon Jovi et le prince William.
La chanteuse Taylor Swift, le rockeur Jon Bon Jovi et le prince William. — Royalfoto / NP / Starface

Grand déballage pour le prince William. Le futur roi d’Angleterre s’est livré à une balade pleine de souvenirs pour le podcast Time to Walk d’Apple Fitness +. Au cours de cet entretien, il s’est plongé dans sa mémoire pour revenir avec des révélations surprenantes. Il se remémore par exemple des « grands pas » de son grand-père, le prince Philip, qui laissait « de grands espaces entre nous tous alors qu’on marchait, on était là, derrière lui, avec nos petites jambes qui essayaient de suivre… » lorsqu’ils partaient se promener en famille à Sandringham, dans le Norfolk, comme ils le font à chaque Noël.

Et il se confie également sur des moments plus intimes, comme cette chanson, qu’il adorait chanter avec sa mère, Lady Diana, et son frère, le prince Harry.

« Quand j’étais plus jeune, Harry et moi étions en pension. Ma mère avait l’habitude de jouer toutes sortes de chansons pour chasser l’anxiété de la rentrée des classes. Et l’une des chansons dont je me souviens très bien, qui est restée gravée dans ma mémoire et que j’apprécie encore aujourd’hui en secret, c’est The Best de Tina Turner, parce qu’assis sur la banquette arrière, en chantant, j’avais l’impression de vivre un vrai moment de famille. Ma mère conduisait en chantant à tue-tête. Et on faisait même monter notre garde du corps dans la voiture, il chantait aussi de temps en temps », a-t-il confié.

La force d’une mélodie

Et cette chanson continue de l’accompagner au quotidien. « Quand je l’écoute maintenant, elle me ramène à ces trajets en voiture et me rappelle beaucoup de souvenirs de ma mère », ajoute le futur monarque.

Le prince William se livre également sur l’un des rituels de ses enfants, le matin au réveil.

« La plupart des matins, Charlotte et George se battent pour savoir quelle chanson est diffusée le matin. Et je dois, maintenant, établir des priorités : un jour, quelqu’un choisit, et le lendemain, c’est le tour de quelqu’un d’autre. Donc George a son tour, puis Charlotte a son tour. On est obligé de faire comme ça pour la musique. L’une des chansons que les enfants adorent en ce moment est Waka Waka de Shakira. Il y a beaucoup de mouvements de hanche. Il y a beaucoup de déguisements », a-t-il expliqué.

Pour le podcast, le prince William va très loin dans les confidences puisqu’il revient également sur ce moment de 2013, lors duquel Taylor Swift l’a convaincu de monter sur scène pour chanter avec Jon Bon Jovi. Un grand moment de solitude, à l’en croire.

« À ce jour, je ne sais toujours pas ce qui m’a pris. Honnêtement, même maintenant, je grimace devant ce qui s’est passé ensuite, et je ne comprends pas pourquoi j’ai cédé. Mais, franchement, si Taylor Swift vous regarde dans les yeux, vous touche le bras et vous dit : "Viens avec moi…" Je me suis levé comme un chiot et j’ai fait : "Ouais, OK, ça semble être une super idée. Je vais te suivre". Je suis monté sur scène en transe, et puis à peu près à la moitié de la chanson Livin' On a Prayer de Jon Bon Jovi, je me réveille. Et je me dis : "Est-ce que je suis sur scène en train de chanter Livin' On a Prayer alors que je ne connais même pas les paroles ?" », s’est-il souvenu.