Michael J. Fox a peu d'espoir sur l'avancée de la recherche contre la maladie de Parkinson

SOINS L’acteur reste néanmoins d’un optimisme inébranlable

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Michael J. Fox
L'acteur Michael J. Fox — Dave Bedrosian/Geisler-Fotopress/picture-alliance/Cover Images

Michael J. Fox ne se fait pas d’illusion : il y a peu de chance qu’un remède à la maladie de Parkinson ne soit découvert de son vivant. Pour autant, l’acteur continue à faire montre d’un optimisme à toute épreuve et fait preuve de relativisme même dans les jours les plus difficiles.

« Je suis direct avec les gens concernant les remèdes. Quand ils me demandent si je serai soulagé de Parkinson de mon vivant, je leur dis "J’ai 60 ans, et la science avance difficilement. Alors non". Certains jours sont un combat. Certains sont plus difficiles que d’autres. Mais la maladie est quelque chose d’attaché à ma vie – ce n’est pas elle qui la commande », a-t-il expliqué à AARP.

D’autant que la star de Retour vers le Futur n’oublie jamais qu’il est très privilégié comparé à d’autres.

Chanceux

« J’ai des biens et j’ai accès à des choses que d’autres n’ont pas. Je ne commencerais même pas à comparer mon expérience à celle d’un travailleur qui développe Parkinson et doit quitter son emploi et trouver un nouveau moyen de vivre. Alors je suis vraiment chanceux », a poursuivi Michael J. Fox, avant de rappeler que les symptômes les plus visibles, comme les mains tremblantes, n’étaient pas les plus handicapants.

En effet, la maladie de Parkinson implique d’importants troubles de l’équilibre et de la perception qui font dire à l’acteur qu’il « pilote un navire dans une mer tempétueuse au milieu de la plus belle des journées ». Toujours est-il qu’il continue à œuvrer activement pour la recherche sur la maladie via sa fondation. Depuis sa création en 2000, la Michael J. Fox Foundation for Parkinson’s Research a levé pas moins d’un milliard de dollars.