La victoire de Meghan Markle contre le « Mail on Sunday » a été confirmée en appel

PROCES La duchesse de Sussex avait déjà fait condamner la publication en février dernier

20 Minutes avec agences
— 
La duchesse de Sussex, Meghan Markle
La duchesse de Sussex, Meghan Markle — Janet Mayer/Startraksphoto.com

Dans sa grande guerre contre les tabloïds britanniques, Meghan Markle a remporté une nouvelle bataille. Le Mail on Sunday, qui avait fait appel après avoir été condamné en février pour avoir publié des extraits d’une correspondance privée entre la duchesse de Sussex et son père Thomas, a perdu une deuxième fois, annonce People.

La cour a déterminé que même si Meghan Markle aurait pu imaginer que le contenu de la lettre deviendrait un jour public, ce qu’elle avait écrit à son père restait « personnel et privé, et non des affaires auxquelles le public peut légitimement s’intéresser ». Le premier jugement de février avait condamné le MailOnline et le Mail on Sunday à une amende de 650.000 dollars.

La bonne cause

Dans une déclaration, Meghan Markle s’est félicitée d’une victoire à laquelle peuvent s’associer « tous ceux qui ont déjà eu peur de s’élever pour la bonne cause ». « Ce qui importe le plus, c’est que nous sommes maintenant collectivement assez courageux pour remodeler une industrie des tabloïds qui conditionne les gens à être cruels, et qui profite des mensonges et de la douleur qu’ils créent… », a ajouté l’épouse du prince Harry.

L’affaire n’est encore pas tout à fait réglée puisque d’après NBC News, la justice doit encore statuer sur les droits d’auteur de la lettre en question. « Les tribunaux ont demandé des comptes à l’accusé, et j’espère que nous commencerons tous à faire de même. Car aussi éloigné que cela puisse paraître de votre vie personnelle, ça ne l’est pas. Demain, ça pourrait être vous. Ces pratiques préjudiciables n’arrivent pas une fois de temps en temps – elles sont un problème quotidien qui nous divise, et nous méritons tous mieux », a ajouté Meghan Markle.