Un tribute band d’Oasis et 61 fans restent bloqués au pub pendant quatre jours à cause d’une tempête de neige

BIBLICAL Ils ont tenu le coup en chantant tout le répertoire du groupe en karaoké

20 Minutes avec agences
— 
Liam Gallagher, le chanteur d'Oasis, n'a pas dit ce qu'il en pensait
Liam Gallagher, le chanteur d'Oasis, n'a pas dit ce qu'il en pensait — Avalon / Starface

La semaine dernière, Noasis, un tribute band du groupe de britpop Oasis, s’apprêtait à donner un concert à guichets fermés au Tan Hill Inn, un hôtel-restaurant situé dans le Yorkshire, au nord de l’Angleterre, quand une tempête de neige d’une rare violence a fait rage. Malgré tout, 61 personnes ont bravé le blizzard pour assister au concert. Mais ils ne se doutaient sûrement pas qu’ils passeraient tout le week-end coincés dans ce pub !

Très vite, la neige a bloqué les routes et les issues de cet établissement plutôt isolé, rendant difficile l’arrivée des secours. Mais qu’à cela ne tienne, le groupe rebaptisé Snowasis pour l’occasion (« snow » voulant dire neige en anglais), a vu là une occasion inespérée de se rapprocher de ses fans et de célébrer la musique qui les relie tous. Pour passer le temps, les Noasis, leur public ainsi que le staff du pub se sont adonnés à des quiz, des puzzles, ont regardé des films (comme Grease et Mamma Mia ! , précise le NME), mais ont surtout donné de la voix en faisant du karaoké ! Bien évidemment, il s’agissait surtout de chansons des frères Gallagher.

Un bon moment

Finalement, les Noasis et leurs fans ont dû attendre le lundi pour que les secours parviennent jusqu’au Tan Hill Inn. « Merci à tout le monde pour vos messages de soutien et pour la camaraderie qu’il y a eu dans le pub. Merci à Nicola, le manager et à sa merveilleuse équipe pour avoir pris soin de nous et merci à Kendal mountain rescue pour leur assistance. Si on a oublié quelqu’un, un grand merci à vous aussi ! », ont-ils écrit sur Twitter.

Interrogé par le New York Times, Nicola Townsend, le manager du lieu, voit également le bon côté de cette expérience de confinement quelque peu particulière. « On a passé un si bon moment à rencontrer de nouveaux amis et à connaître de nouvelles personnes », a-t-il assuré.

Eh bien, voilà un week-end que les Noasis n’oublieront pas. Et quatre jours enfermés dans un pub, voilà un programme que n’auraient sûrement pas renié les vrais Oasis !