Valérie Trierweiler et Faustine Bollaert rendent hommage à Maxence, mort du cancer à 11 ans

CHAGRIN L'enfant était atteint d’un ostéosarcome depuis quatre ans

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
La journaliste Valérie Treirweiler
La journaliste Valérie Treirweiler — Patrice Falour/Starface

C’est un jour très triste pour Valérie Trierweiler. La journaliste a annoncé le décès de Maxence, à l’âge de 11 ans, des suites d’un cancer. Son compagnon, Romain Magellan, et elle étaient devenus ses parrain et marraine civils en juin dernier.

« Ce jour tragique est arrivé alors que nous avions fini par croire que Maxence serait plus fort que la maladie. Mais le cancer ne l’a pas lâché depuis quatre ans hormis quelques périodes de répit. Mon petit Maxence, j’ai eu tellement de chances d’avoir croisé ton chemin. Lorsque Romain Magellan et moi sommes devenus ton parrain et ta marraine, cela a été un honneur pour nous. Nous sommes entrés dans ta famille et toi dans notre vie. Je veux croire que tu es apaisé quelque part », a écrit Valérie Trierweiler sur Instagram.

Un super-héros

Atteint d’un ostéosarcome, un cancer des os qui touche essentiellement les enfants, il représentait l’association Super Max I Mom, pour « améliorer le quotidien des patients et de leurs familles durant l’hospitalisation » et « sensibiliser les médias à cette maladie qu’est le cancer et principalement » celui dont il était atteint, précise le site de l’organisme. C’est ainsi que son visage était devenu familier et qu’il avait été reçu par Faustine Bollaert dans son émission Ça commence aujourd’hui.

L’animatrice a elle aussi honoré sa mémoire et salué son combat dans une Story Instagram. « Merveilleux petit bonhomme… Grand chagrin pour nous tous. Tu es à jamais dans nos cœurs, Maxence », a écrit Faustine Bollaert, alors que « toute l’équipe » de l’émission « pense très fort à ce super-héros parti rejoindre les étoiles ».