Albert de Monaco donne des précisions sur l'état de santé de la princesse Charlene

REPOS Le prince sera seul pour les célébrations de la Fête nationale monégasque, qui a lieu ce vendredi

20 Minutes avec agences
— 
La princesse Charlene et Albert II de Monaco
La princesse Charlene et Albert II de Monaco — HZ/picture-alliance/Cover Images

Le prince Albert II a accepté de faire le point sur la santé de son épouse Charlene de Monaco. Si elle était en assez bonne santé pour rentrer d’Afrique du Sud, « elle a encore besoin de repos et de tranquillité ». Et apparemment, c’est loin du palais qu’elle a choisi de se reposer, comme le père de Jacques et Gabriella l’a indiqué à Monaco-Matin.

« Elle n’est pas en Principauté mais nous allons pouvoir aller la visiter très prochainement. Je ne peux pas vous en dire plus par discrétion », a-t-il ajouté. Comme l’avait annoncé le Rocher, la princesse Charlene a souffert d’une grave infection de la sphère ORL alors qu’elle était dans son pays natal au printemps. Un mal qui a nécessité plusieurs opérations avant qu’elle ne soit en mesure de rentrer en Principauté.

Fatigue mentale

Dans l’entretien, Albert II explique également que la santé physique de son épouse n’est pas la seule source d’inquiétude. Elle se retrouve également fragile mentalement, si on déchiffre le discours du prince. « Il y a une fatigue, pas seulement physique, qui ne peut se traiter que par une période de repos et par un suivi », a-t-il confié.

Autre mauvaise nouvelle confirmée par le prince Albert : contrairement à ce qu’il avait annoncé au début du mois, Charlene ne pourra pas participer aux célébrations de la Fête nationale de Monaco.

Albert II s’est enfin livré sur les raisons pour lesquelles les enfants du couple n’allaient plus à l’école avec leurs camarades. Alors que les cas de Covid étaient à la hausse, ils ont tenu à les protéger en les scolarisant au palais. « Nous avons transposé une petite salle de classe de FANB au Palais, dans l’ancienne nursery de mon enfance, qui était devenue, depuis, une salle de sport. C’est aménagé comme une salle de cours normale, avec les mêmes maîtresses que les enfants auraient eu s’ils étaient restés physiquement (dans leur école) », explique le fils du prince Rainier et de Grace Kelly.