Lââm en deuil : Après avoir annoncé la mort de son mari, elle reçoit le soutien de ses amis

CONDOLEANCES La chanteuse de « Petite sœur » et Robert Suber devaient fêter leurs 25 ans de mariage

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
La chanteuse Laam et son mari, Robert Suber.
La chanteuse Laam et son mari, Robert Suber. — STEPH / VISUAL Press Agency

Lââm a annoncé hier soir, sur Instagram, le décès de son mari, Robert Suber. « Nous devions fêter nos 25 ans de mariage. Rip to my king, my beautiful husband, mon mari jusqu’à ma mort », a-t-elle écrit en légende d’une photo d’eux deux en noir et blanc, le jour de leur « mariage funky ». Peu avant, la star de la chanson avait partagé un cliché de son époux, annonçant qu’il était « parti pour toujours ».

Dans son chagrin, l’interprète de Je veux chanter pour ceux peut compter sur ses proches, à commencer par Mathieu Johann, qu’elle a remercié « d’être venu », ainsi que Stomy Bugsy. Nombreux sont les artistes qui ont croisé la route du couple à avoir honoré la mémoire du musicien et présenté leurs condoléances à la chanteuse, qui les remercie depuis hier sur le réseau social. Elodie Frégé, Emilie Duquenne, China Moses, Laurie Cholewa ou encore Raphaël Mezrahi et Lynnsha ont ainsi tenté d’apporter du réconfort dans ce moment particulièrement difficile.

Soudés

Toute la soirée d’hier, Lââm a rendu hommage à son époux en partageant des photos de lui à différentes périodes de sa vie et de sa carrière, et exprimant sa douleur. Elle a également annoncé qu’il avait succombé à un cancer du pancréas. La chanteuse a détaillé sans fard ce que la maladie a imposé à Rober Suber les derniers jours, en réponse à une internaute qui s’en remettait à « dieu » pour la « consoler ».

« Dieu puisse me consoler ? Il n’a rien fait pour sauver mon pauvre mari, où il a souffert le martyre d’un cancer du pancréas à vomir ses excréments pendant 26 jours dans de terribles souffrances horribles à attendre sa mort tout maigre, où on voyait ses os et où je l’ai vu mourir devant moi impuissante », a écrit l’artiste, qui a ensuite remercié à nouveau ses proches. « Dieu ne fait rien pour les gens bons. Mes amis, ma famille vont me consoler. Merci pour vos messages », a conclu Lââm.