Tir mortel d’Alec Baldwin : L’acteur n’a pas été imprudent avec les armes à feu sur le tournage du western « Rust »

DRAME Les documents légaux liés à l’affaire décrivent l’acteur comme extrêmement précautionneux depuis le début du tournage, où Halyna Hutchins a trouvé la mort

20 Minutes avec agences
— 
L’acteur américain Alec Baldwin.
L’acteur américain Alec Baldwin. — ROGER WONG/INSTARimages.com

D’après les premiers éléments de l’enquête, Alec Baldwin aurait pris toutes les précautions nécessaires avant de se servir des armes à feu qu’on lui remettait pour chaque scène. Dans les documents judiciaires relatifs à l’enquête relayés par Sky News, tout semble indiquer que la star de Rust restait « très prudente », d’après le cameraman Reid Russell. Ce dernier cite même en exemple ce moment où le comédien « s’est assuré qu’un acteur mineur n’était pas à ses côtés lorsque le pistolet devait être utilisé ».

Les responsables des armes à feu (l’armurier et l’assistant réalisateur) avaient par ailleurs déclaré que le pistolet en question était « cold » (« froid ») , c’est-à-dire, dans le jargon hollywoodien, qu’il n’était pas dangereux. Alec Baldwin ne pouvait pas imaginer qu’un drame allait se produire au moment où il appuierait sur la détente pour répéter sa scène. La directrice de la photographie Halyna Hutchins a été tuée.

« Comme un coup de fouet »

Les documents révèlent par ailleurs que Joel Souza, le réalisateur de Rust, se souvient lui aussi parfaitement d’avoir entendu les mots « cold gun » juste avant l’incident. « J’ai entendu comme un coup de fouet et un pop bruyant », a expliqué le cinéaste.

D’après le LA Times, la production du film a décidé de suspendre le tournage au moins jusqu’à la conclusion de l’enquête autour des circonstances de l’accident. Alec Baldwin, effondré, a de son côté annulé tous ses projets. « Tout le monde sait que c’est un accident, mais il est absolument dévasté », a indiqué une source proche de l’acteur à People.