Billy Porter critique « Vogue » US à cause de la couverture avec Harry Styles en robe

POLEMIQUE L’acteur estime être celui qui a lancé le débat sur la mode non-binaire

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Billy Porter à la 92e cérémonie des Oscars
L'acteur Billy Porter à la 92e cérémonie des Oscars — AdMedia/Media Punch/INSTARimages

Pour Billy Porter, la couverture de Vogue US de décembre 2020 avec Harry Styles en robe Gucci n’avait rien d’historique. Certes, jamais un homme seul n’avait occupé la prestigieuse couverture, et encore moins vêtu d’une robe, mais là n’est pas la question pour l’acteur. Ce qui agace Billy Porter, c’est d’avoir vu Harry Styles et la publication encensés pour avoir brisé les normes du genre d’une manière qui, il tient à le rappeler, rappelle franchement la sienne.

« C’est moi, personnellement, qui ai changé la donne. Et ce n’est pas une question d’ego, c’est juste un fait. J’ai été le premier à le faire, et maintenant tout le monde le fait », a-t-il déclaré lors d’un entretien accordé au Sunday Times, lui qui apparaît depuis longtemps sur les tapis rouges en robe. Mais au-delà de ça, Billy Porter déplore que le magazine ait choisi un homme blanc et hétérosexuel pour cette Une inédite.

Le combat d’une vie

« J’ai lancé le débat (à propos de la mode non-binaire) et pourtant, Vogue a mis Harry Styles, un homme blanc, hétéro, dans une robe en couverture pour la première fois. Moi, c’est ma vie. J’ai dû me battre toute ma vie pour en arriver à ce moment où je pourrais porter une robe aux Oscars et ne pas être fusillé. Tout ce qu’il a à faire est d’être blanc et hétéro », a déploré Billy Porter.