Jamie Lee Curtis se livre sur la manière dont elle a géré le coming out transgenre de sa fille

LGBT L’actrice fait ce qu’elle peut pour ménager la sensibilité de la jeune femme

20 Minutes avec agences
— 
L'actrice Jamie Lee Curtis
L'actrice Jamie Lee Curtis — RobinLori/INSTARimages.com

Pour la première fois, Jamie Lee Curtis et sa fille Ruby ont accepté de parler, ensemble, du coming out transgenre de la jeune femme. A 25 ans, Ruby a annoncé à ses parents l’année dernière « quelque chose qu’ils ne savaient pas » : si on lui a assigné le genre masculin à la naissance, elle est une femme. Dans une interview croisée pour People, l’actrice de Halloween s’est livrée sur son appréhension de cette situation.

« Je dois apprendre une nouvelle terminologie et de nouveaux mots. Je suis novice en la matière. Je ne suis pas quelqu’un qui prétend s’y connaître. Et je vais tout gâcher, je vais faire des erreurs. Mais je voudrais essayer d’éviter de faire de grosses erreurs. Alors je ralentis un peu quand je parle. On devient un peu plus attentif à ce que l’on dit. A la façon dont on le dit. On peut toujours faire des erreurs, j’en ai fait deux aujourd’hui. Nous sommes humains », a-t-elle confié.

Soutenir

Dans l’entretien, Jamie Lee Curtis précise qu’elle ne veut forcer personne à avoir la même appréhension de ce genre de situation. Mais elle souhaite juste parler de l’expérience de sa famille sans avoir à se cacher. « Je suis ici pour soutenir Ruby. C’est mon travail. Tout comme prendre soin, aimer et soutenir sa grande sœur Annie dans son parcours. Je suis une étudiante reconnaissante. J’apprends tellement de Ruby. La conversation est en cours. Mais je veux savoir : comment puis-je faire mieux ? », s’interroge-t-elle.

Ce à quoi sa fille lui répond du tac au tac : « Tu fais le maximum, et c’est tout ce que je veux. Aider les autres est quelque chose que tout le monde devrait faire. Je ne pense pas que ce soit seulement une affaire de famille. Ça devrait être une affaire d’humanité », a-t-elle conclu.