Jamie Lynn Spears se fait rembarrer par l’œuvre de charité à qui elle voulait faire un don

CLAQUE La sœur de Britney Spears avait annoncé reverser les bénéfices de son autobiographie à This Is My Brave, qui lutte contre les préjugés sur les maladies mentales

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
L'actrice et chanteuse Jamie Lynn Spears
L'actrice et chanteuse Jamie Lynn Spears — Vince Flores/startraksphoto.com

L’argent a finalement une odeur et l’association caritative This Is My Brave le prouve. L’œuvre de charité, qui lutte contre la stigmatisation des maladies mentales, a tout bonnement refusé la promesse de don de Jamie Lynn Spears. La sœur de Britney Spears avait annoncé, en même temps que la sortie de son autobiographie, Things I Should Have Said, reverser les bénéfices de son livre à l’organisme.

« Nous vous avons entendue. Nous agissons. Nous sommes désolés envers quiconque se sent offensé. Nous déclinons le don provenant du prochain livre de Jamie Lynn Spears », peut-on lire sur le post Instagram partagé par l’association, qui en rajoute une couche en légende, précisant que « This Is My Brave a récemment été désignée pour recevoir les bénéfices du prochain livre de Jamie Lynn Spears » et qu’ils ont « pris la décision de décliner l’offre de recevoir les profits des ventes de ce livre ».

#FreeBritney

L’organisme n’a pas détaillé les raisons de son refus, mais il intervient alors que Jamie Lynn Spears est tout autant dans la tourmente que son père à propos de la tutelle de Britney Spears. L’interprète de Stronger a porté des accusations non seulement sur Jamie Spears, mais aussi sur l’ensemble de sa famille pour avoir profité de sa célébrité et de sa fortune pendant treize ans en la laissant vivre un enfer au quotidien.

Par ailleurs, cet été, lorsque l’annonce de l’autobiographie de sa sœur a été faite, le titre avancé était I Must Confess, une des paroles du hit Baby One More Time. Un choix qui avait fait hurler les militants du mouvement #FreeBritney, mais également Britney Spears en personne, qui dénonçait « l’hypocrisie » de son entourage. Si le titre a depuis changé (et que l’éditeur s’est défendu en expliquant précédemment que les informations dévoilées par la presse étaient « incorrectes et incomplètes »), Britney Spears a une nouvelle fois fait savoir son mécontentement sur l’autobiographie de sa sœur en s’en moquant la semaine dernière sur Instagram.