La sœur de Nicole Brown Simpson n’a pas du tout apprécié la blague de Kim Kardashian sur O.J. Simpson dans le « SNL »

BOULETTE Robert Kardashian, le père de la star, avait défendu le sportif dont il était l’ami

20 Minutes avec agences
— 
La star de la téléréalité Kim Kardashian
La star de la téléréalité Kim Kardashian — ROGER WONG/INSTARimages.com

Kim Kardashian vient de faire ses débuts en tant que présentatrice du Saturday Night Live, l’émission la plus populaire des États-Unis. Et la star de la téléréalité s’en est plutôt bien tirée, parvenant à déclencher l’hilarité du public grâce à une bonne dose d’autodérision. Toutefois, une de ses blagues n’est franchement pas passée aux yeux de Tanya Brown, la sœur de Nicole Brown Simpson, l’épouse d’ O.J. Simpson, retrouvée assassinée avec son nouveau compagnon. Le sportif, accusé d’avoir tué sa femme, a été acquitté lors d’un procès qui a fait grand bruit, mais son innocence a toujours été mise en doute, même après le verdict.

O.J. Simpson était défendu par Robert Kardashian, et lors de son monologue de présentation au SNL, sa fille Kim a raconté que la première personne noire qu’elle avait rencontrée lui avait été présentée par son père. « O.J. laisse une marque. Ou plusieurs. Ou aucune. Je ne sais toujours pas », a ensuite plaisanté la star en référence aux zones d’ombre entourant la célèbre affaire.

Insensible

Interrogée par TMZ, Tanya Brown a estimé que la blague était « inappropriée » et « insensible » et que Kim Kardashian aurait dû s’abstenir de tenir de tels propos à l’écran. D’autant que les deux familles étaient suffisamment proches pour que Kris Jenner choisisse « Nicole » en deuxième prénom pour sa fille Kendall en hommage à son amie tragiquement assassinée.

Pour rappel, O.J. Simpson avait d’abord été acquitté pour le meurtre de son ex-épouse et de son ami Ronald Goldman après un procès rocambolesque en 1995. Deux ans plus tard, le tribunal avait finalement reconnu ses liens avec les meurtres sans pour autant l’en tenir coupable, le condamnant à verser 33,5 millions de dollars de dommages aux familles des victimes.