George Clooney clashe encore Donald Trump… Jamie Lee Curtis se déguise en sa propre mère pour « Halloween »…

FIL DES STARS Toute l’actualité people est dans « 20 Minutes »

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur américain George Clooney.
L'acteur américain George Clooney. — Nils Jorgensen/INSTARimages.com

13 octobre 2021

George Clooney lance une nouvelle pique à Donald Trump

George Clooney n’a jamais été un grand fan de Donald Trump, et il vient encore de le faire savoir lors d’une interview à la BBC. Il a désigné l’ancien occupant de la Maison-Blanche de 75 ans par le terme peu flatteur de knucklehead, c’est-à-dire de « tête de nœud ». L’acteur a assuré qu’il avait connu l’ ex-président avant son élection et qu’il n’était qu’un idiot qui « pourchassait les filles ». « A chaque fois qu’il me voyait, il demandait : “Quel est le nom de cette fille ?” », explique-t-il.

Le comédien de Ocean’s Eleven est persuadé aussi que les gens qui soutiennent l’ancien locataire de la Maison-Blanche sont précisément ceux que l’ex-président ne voudrait pas côtoyer dans la vie. Cependant, George Clooney estime que Donald Trump va encore être un enjeu pendant un certain temps. Quant à lui, il n’a aucun objectif de carrière politique, mais plutôt celui d’avoir une « vie sympa ».

Jamie Lee Curtis a un déguisement tout à fait approprié pour « Halloween »

Alicia Keys est émerveillée par les compétences de pianiste de son fils aîné

Alicia Keys n’en revient pas d’être autant bouleversée par son fils aîné, Egypt, quand il l’accompagne au piano. Le jeune garçon de 11 ans a joué avec sa mère, alors qu’elle chantait Raise a Man sur scène lors des iHeartRadio Music Awards en 2019. Pour sa docusérie YouTube Alicia Keys the Untold Story, on peut voir la chanteuse et son aîné regarder ensemble un clip vidéo de la performance.

« C’était la première fois qu’il se produisait avec moi sur scène, et je me souviens avoir été complètement absorbée par son bien-être, parce que je lui avais demandé de le faire », a-t-elle expliqué à People. Elle a ajouté qu’apprécier le talent de son enfant et le voir grandir lui faisait l’effet d’une « tonne de briques sur la tête ». « Je ne suis pas du genre à pleurer, vraiment pas, a-t-elle ajouté. Mais je suis tellement émue rien qu’en pensant à la vie qui continue, en le voyant à côté de moi et en me rappelant ce moment. »