Enrico Macias porte plainte pour escroquerie contre un médecin

ARNAQUE Le chanteur et un ami ont investi dans un centre esthétique qui n’a jamais vu le jour

Caroline Madjar
— 
Le chanteur culte Enrico Macias
Le chanteur culte Enrico Macias — Lionel Urman / Starface

Enrico Macias n’a pas de chance avec ses investissements. En 2011, le chanteur s’est embarqué, avec un ami, dans un projet de centre esthétique qui se voulait innovant. Seulement, rien n’a vu le jour et les 400.000 euros investis par chacun ont disparu. Résultat, l’interprète des Filles de mon pays a porté plainte pour escroquerie, comme le révèle Le Parisien.

L’idée de cet établissement, baptisé Cosmetic Hospital World Resort, avait été lancée par un généraliste, radié depuis de l’ordre des médecins, à qui l’acteur de Family Business et son ami ont envoyé de l’argent pour mener à bien l’affaire. Une fois la transaction financière effectuée, aucun document légal, tels que « les contrats de cession de parts sociales ainsi que les contrats de cession avec le registre de commerce et de société », précise l’ami du chanteur au quotidien, ne leur est envoyé.

Plainte contre plainte

Après plusieurs relances, le médecin accepte de rembourser Enrico Macias et son ami avec un échelonnement à partir de 2016. Si tout se passe bien au début, les virements cessent rapidement, poussant l’interprète du Mendiant de l’amour à porter plainte pour escroquerie. En réponse, le médecin a indiqué par le biais de ses avocats que le projet a été « abandonné » et que « tous les associés ont perdu leur investissement ». Il a, à son tour, porté plainte pour « tentative d’extorsion de fonds ».

Une nouvelle déconvenue financière pour Enrico Macias, qui évoquait, en janvier dernier dans Sept à Huit, ses problèmes avec Landsbanki Luxembourg. La banque luxembourgeoise, à laquelle il avait emprunté des fonds en 2007, a fait faillite un an après. Depuis, on lui réclame 30 millions d’euros. Une procédure pour escroquerie est en cours et concerne une centaine de clients.