Kim Kardashian cartonne pour sa première présentation du « Saturday Night Live »

SUCCES La star de la télé-réalité a balancé tous azimuts

20 Minutes avec agences
— 
La star de la télé-réalité Kim Kardashian
La star de la télé-réalité Kim Kardashian — Roger Wong/INSTARimages/Cover Images

Kim Kardashian a présenté pour la première fois le Saturday Night Live samedi et si l’on en croit la presse américaine, c’était une franche réussite. La star de la télé-réalité est au cœur d’un article de Vanity Fair intitulé « Kim Kardashian n’est pas drôle, mais elle était étonnamment excellente dans SNL ».

Dans l’émission culte, l’influenceuse n’a pas hésité à se moquer d’elle-même et de ses tribulations, évoquant notamment son divorce de Kanye West, un « génie », selon elle, qui lui a donné « quatre enfants incroyables ».

« Mais si j’ai divorcé vous pouvez être sûr que ce n’est que pour une raison : sa personnalité. Je sais que ça sonne comme quelque chose de méchant mais les gens n’arrêtent pas de me dire que la comédie, c’est aussi la vérité. Et s’il y a une chose que j’ai envie d’être, c’est sincère », a-t-elle lancé dans le monologue d’introduction auquel sont soumis tous les présentateurs. La chirurgie esthétique a aussi été un sujet de plaisanterie dès les premières minutes du show.

Personne n’est protégé

Kim Kardashian a également joué le jeu en parlant de la sex-tape qui l’a rendue célèbre, révélant qu’elle était surprise d’avoir été invitée à présenter, comme le sont souvent des stars du grand écran. « Je n’ai pas présenté de film depuis très longtemps. Je veux dire, il n’y a qu’un film dans lequel j’ai joué et qui est sorti, et personne ne m’avait prévenu qu’il allait être diffusé. Ma mère a dû oublier de m’en parler », a-t-elle lancé, provoquant l’hilarité générale.

Rien ni personne n’est épargné par la star, qui a même ri des tentatives ratées des membres de sa famille de se lancer en politique. « Je sais que nous sommes dans un pays divisé, mais j’aime que l’Amérique se rassemble, c’est pourquoi je suis ici pour annoncer que je me présente pour… Je plaisante. Je ne suis pas candidate à la présidence. Nous ne pouvons pas avoir trois politiciens ratés dans une famille », a-t-elle déclaré, en référence aux échecs des candidatures de Caitlyn Jenner, l’ex de sa mère, et de son ex-mari Kanye West.