Pour Jake Gyllenhaal, tourner des scènes de sexe avec Jennifer Aniston a été une « torture »

IMPRESSIONNE Mais l’actrice avait une combine pour que tout se passe bien

20 Minutes avec agences
— 
Les acteurs Jake Gyllenhaal et Jennifer Aniston en 2005
Les acteurs Jake Gyllenhaal et Jennifer Aniston en 2005 — Shelly Patch/Startraksphoto.com

Pour Jake Gyllenhaal, le tournage des scènes de sexe avec Jennifer Aniston pour The Good Girl (2002) n’a pas forcément été une partie de plaisir. L’acteur a même forcé le trait en parlant de « torture » ! Mais blague à part, la star rappelle que le tournage de ce type de scène n’a souvent rien de glamour.

« Bizarrement, les scènes d’amour sont gênantes parce qu’il y a peut-être 30 ou 50 personnes en train de regarder. Ça ne m’excite pas, alors la plupart du temps c’est curieusement mécanique. C’est une danse – vous faites une chorégraphie pour la caméra », a-t-il déploré lors d’un passage dans le Howard Stern Show.

Mais pour Jake Gyllenhaal, ces scènes étaient d’autant plus difficiles à gérer qu’il avait à l’époque le béguin pour l’actrice !

Le coussin sauveur

Du coup, les souvenirs que garde Jake Gyllenhaal de ces moments d’intimité sont un peu flous. Toutefois, il se souvient que Jennifer Aniston avait eu recours à la technique du coussin – qui se résume à mettre un coussin entre les acteurs là où le contact pourrait poser problème – pour faciliter l’imitation d’ébats torrides. Une idée qui venait d’ailleurs de la star de Friends.

« En fait, je pense que c’était une suggestion de Jennifer. Je crois qu’elle l’a gentiment proposé avant qu’on commence. Elle a dit un truc du genre, “Je mets un coussin ici”. C’est tout ce qu’elle a dit, je crois que je m’en souviens », a-t-il continué. Visiblement, Jake Gyllenhaal est encore troublé par cet épisode !