Katherine Heigl encourage au don d'organes pour les 35 ans de la mort de son frère

MEDECINE L'actrice a rendu un poignant hommage à son frère, décédé il y a 35 ans et dont les organes ont pu sauver des vies

20 Minutes avec agences
— 
L'actrice Katherine Heigl
L'actrice Katherine Heigl — Tonya Wise/AdMedia/Starface

Le mois de septembre est toujours douloureux pour Katherine Heigl. L’actrice a perdu son frère, Jason, décédé à l’âge de 15 ans le 23 septembre 1986 dans un accident de la route. La star, qui reste toujours discrète sur ce sujet, a fait une exception pour s’adresser à ses fans afin de les encourager à donner leurs organes.

« Jason a eu un accident de voiture (…) et est resté en soins intensifs pendant une semaine. Il a été débranché il y a pile 35 ans aujourd’hui. Je ne parle pas souvent de lui. Ou de ce jour. Ou des semaines, des mois et des années qui ont suivi, mais ce matin, ma mère a écrit un courriel à une amie qu’elle m’a fait parvenir et j’ai pensé que j’aimerais partager ses mots parce que ce qu’elle a à dire est important. Pas seulement pour ma famille, mais pour tous ceux qui ont perdu un être cher trop tôt », commence l’actrice de Grey’s Anatomy.

Sa mère a décrit à son amie comment, en 1986, « plusieurs hélicoptères ont atterri à l’hôpital de Norwalk dans le Connecticut, amenant des chirurgiens d’autres hôpitaux », afin de prélever les organes de son fils « pour les donner ».

Faire la chose juste

« Mes parents ont pris la décision qu’ils savaient que leur fils aurait voulu prendre. Ils ont fait don de ses yeux. Son cœur. Ses poumons. Ils ont donné ce qu’ils pouvaient, non seulement parce qu’ils savaient que c’était ce que Jason aurait voulu, mais aussi parce qu’ils ne voulaient pas que quelqu’un d’autre souffre », a-t-elle ajouté.

Katherine Heigl, qui avait sept ans quand son frère est mort, a créé une fondation en son nom en 2008. « En ce jour anniversaire de la mort de Jason, je vous implore de faire non pas la chose facile mais la chose juste et de devenir un donneur d’organes. La mort est inévitable. Les tragédies arrivent. Mais aucun d’entre nous n’est seul dans cette situation. Du moins, c’est ce que Jason m’a appris », a-t-elle conclu.

En France, la loi indique que nous sommes tous potentiellement des donneurs d'organes et de tissus, à moins d’avoir manifesté son opposition. Ceux qui veulent donner leur sang peuvent s’adresser à l’Établissement Français du Sang, qui est toujours en demande.