Jake Gyllenhaal se félicite d’avoir cassé les codes avec « Brokeback Mountain »

PRECURSEUR L’acteur a répondu à ceux qui estiment que son rôle aurait dû revenir à un comédien gay

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Jake Gyllenhaal
L'acteur Jake Gyllenhaal — Rocco Spaziani/DPA/Cover Images

Récemment, Jake Gyllenhaal a été interrogé sur la légitimité de son rôle dans Brokeback Mountain au côté de Heath Ledger. Les deux personnages n’auraient-ils pas dû être incarnés par des comédiens gays ? Et à ce titre, l’acteur aurait-il accepté ce rôle si on lui avait proposé aujourd’hui ? L’occasion pour le principal intéressé de rappeler que le film, sorti en 2006, avait participé à casser les codes, du fait d’avoir mis en scène une romance homosexuelle avec deux acteurs qui ne l’étaient pas.

« Il y avait un tabou à briser en jouant un rôle comme celui-ci. Et je pense que c’était important pour nous deux de briser ce tabou », a-t-il expliqué au Sunday Times, s’exprimant également au nom du regretté Heath Ledger. L’occasion également pour Jake Gyllenhaal de se montrer critique face aux revendications de la cancel culture qui, selon lui, empêche l’expression de toute nuance.

Un déficit de compréhension

« Je pense que nous vivons dans une époque où la nuance n’est pas appréciée, ce qui est probablement aggravé par le fait que nous ne nous parlons pas en personne, face à face, là où on se comprend le mieux », a poursuivi Jake Gyllenhaal, en référence aux réseaux sociaux.

Néanmoins, l’acteur admet volontiers que « des gens avec des expériences différentes » devraient se voir offrir plus de rôles et ces mêmes rôles ne devraient pas être réservés à « un petit groupe ».

Jake Gyllenhaal est de retour dans The Guilty, le nouveau thriller d’Antoine Fuqua qui vient de débarquer sur Netflix.