Hapsatou Sy va travailler pour les Emirats arabes unis

CARRIERE La présentatrice n'abandonnera pas pour autant ses fonctions actuelles dans ses entreprises et dans les médias

20 Minutes avec agences
— 
La présentatrice et femme d'affaires Hapsatou Sy
La présentatrice et femme d'affaires Hapsatou Sy — Lionel Urman/Panoramic/Starface

Hapsatou Sy a un nouveau job. L’entrepreneuse et animatrice télé a annoncé qu’elle avait accepté un poste de conseillère pour les Emirats arabes unis. « Très heureuse de vous annoncer que je suis nommée conseillère royale des Emirats arabes unis », a-t-elle posté sur Instagram. Si elle n’a pas encore indiqué tous les détails de sa collaboration avec le pays, elle a précisé qu’elle va représenter « les intérêts de la famille royale notamment sur le secteur business, entrepreneuriat, médias et personnalités publiques en plus de mes autres activités ».

Changement radical

Hapsatou Sy a également annoncé qu’elle allait participer au sommet Afrique-Dubaï, « la première édition à promouvoir l’Afrique sur le Moyen-Orient avec la participation de l’élite du continent Africain et mondiale conformément à la vision de l’exposition de Dubaï connecter les visions – créer l’avenir ». Le 30 août, elle avait annoncé démissionner de toutes ses fonctions au sein du groupe Canal +, accusant la société de Vincent Bolloré de soutenir les « thèses extrêmes » de personnalités telles qu’Eric Zemmour, qui, selon elle, continuerait de la harceler.

Face aux critiques de certains internautes, qui lui reprochent de collaborer avec un pays qui n’est pas vraiment connu pour son respect des droits de l’Homme – et encore moins de la femme –, d’après Amnesty International, Hapsatou Sy a réagi : « Je ne suis pas engagée pour faire de la politique mais j’essaierai de faire bouger les choses. »