Marilyn Manson accusé de viols : L'une des plaintes classée sans suite pour « prescription »

JUSTICE Le chanteur doit cependant faire face à trois autres affaires de viol ou d'agression sexuelle

20 Minutes avec agences
— 
Le rockeur Marilyn Manson
Le rockeur Marilyn Manson — Hubert Boesl/DPA/Cover Images

Marilyn Manson se débarrasse d’une des plaintes qui pèse contre lui. D’après TMZ, la justice a déterminé que le délai de prescription avait été dépassé dans l’affaire de viol qui l’oppose à une de ses anciennes compagnes. Cette dernière, qui préfère garder l’anonymat, affirme qu’en 2011, après une brève relation, l’interprète de The Beautiful People l’a agressée sexuellement.

Ce mardi, un juge a classé l’affaire sans suite pour prescription. En mai dernier, quand la femme, connue sous le nom de Jane Doe, avait déposé plainte, elle avait affirmé avoir refoulé les souvenirs de l’époque pour justifier le fait de ne pas avoir dénoncé les faits plus tôt.

Choquant

Les faits relatés par la plaignante peignaient un portrait glaçant de Marilyn Manson. Elle affirmait notamment que le chanteur lui avait fait visionner une vidéo qu’il gardait enfermée dans un coffre-fort. Les images montraient une groupie se faisant agresser sexuellement, lors d’une tournée en 1996, par l’artiste et son groupe. Dans la plainte, tout est décrit de manière très explicite, et Jane Doe affirme avoir vu la groupie en question se faire uriner dessus, être menacée par une arme à feu, et même frappée par cette arme.

Marilyn Manson n’est pas sorti d’affaire pour autant puisqu’il est toujours ciblé par une plainte d’une autre de ses ex-compagnes, Esmé Bianco, ainsi que deux autres femmes. Le chanteur a toujours nié les accusations, affirmant qu’il n’avait été engagé que dans des relations consensuelles.