Le prince Albert II se sent bien seul sans Charlene de Monaco

PRINCIPAUTE Le prince régnant explique que « tout est beaucoup plus difficile » sans sa princesse

Caroline Madjar (Cover Media)
— 
Le prince Albert II et la princesse Charlene
Le prince Albert II et la princesse Charlene — Giancarlo / Starface

Quand la princesse Charlene reviendra-t-elle à Monaco ? Son époux, en tout cas, se languit de son retour. « Les enfants commencent à me battre sur l’iPad, il faut que je fasse attention », plaisante le prince Albert lors d’un déplacement en Irlande. Depuis le mois mai, son épouse est bloquée en Afrique du Sud, à la suite d’une infection de la sphère ORL qui l’empêche de prendre l’avion.

Comme l’a fait savoir le palais monégasque, la mère de Jacques et Gabriella a subi une opération de quatre heures mi-août. Peu après, le prince et leurs enfants sont venus la voir avant de repartir à Monaco, visiblement plein d’espoir que la convalescence de Charlene prenne fin. Malheureusement, tout s’est à nouveau compliqué.

Un travail d’équipe

En effet, le prince Albert venait tout juste de confier sa joie de savoir que son épouse pourrait rentrer à la maison au plus tard « fin octobre », quand elle a fait un malaise. La princesse de Monaco a de nouveau été hospitalisée mercredi dernier. Son état est « rassurant », d’après un communiqué du palais, et Albert II lui a fait une belle déclaration d’amour publique – même si on sent bien qu’il vaut mieux être deux pour s’occuper des jumeaux de six ans.

« J’ai hâte que Charlene revienne. J’ai hâte qu’elle revienne parce qu’elle fait partie de ma vie, de nos vies, de la vie de Monaco. J’ai aussi hâte qu’elle m’aide avec les enfants et avec différentes choses, comme elle l’a fait auparavant, parce que c’est un travail d’équipe. Quand un membre de l’équipe est absent, c’est beaucoup plus difficile », a déclaré le prince Albert à People.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.