David Duchovny a accueilli le nageur paralympique Rudy Garcia-Tolson pour qu’il s’entraîne dans sa piscine en vue des JO de Tokyo

NATATION L’acteur pratique le triathlon en amateur et possède une piscine d’entraînement chez lui à Malibu

20 Minutes avec agences
L'acteur David Duchovny
L'acteur David Duchovny — Chase Rollins / AFF / VISUAL Press Agency

Pour Rudy Garcia-Tolson, participer aux Jeux Paralympiques de Tokyo n’a pas été une mince affaire. Quand l’athlète de 32 ans a décidé de défendre les couleurs des Etats-Unis une dernière fois lors des jeux, il y avait déjà cinq ans qu’il avait quitté la compétition, ce qui impliquait qu’il s’entraîne par ses propres moyens en vue des évaluations. Problème, lorsque la pandémie a éclaté, l’accès aux piscines olympiques a été limité et le nageur, qui a perdu ses deux jambes à l’âge de 5 ans, s’est retrouvé sans aucun lieu pour s’exercer.

Mais c’était sans compter sur la générosité de David Duchovny qui, il faut le savoir, pratique le triathlon en amateur et, de ce fait, possède une piscine adaptée à l’entraînement dans le jardin de sa maison de Malibu. Et lorsque l’acteur a appris que Rudy Garcia-Tolson cherchait désespérément un bassin, c’est avec plaisir qu’il lui a ouvert sa porte !

Le parcours du combattant

Une véritable aubaine pour Rudy Garcia-Tolson qui, après quelques semaines d’entraînement, a été en mesure de prouver aux sélectionneurs de l’équipe paralympique nationale de natation qu’il en avait encore dans le ventre. « C’était un joker. On ne l’avait pas vu pendant quatre ou cinq ans », a admis Erin Popovich, directrice de la sélection, interrogée en juin dernier par le New York Times. Et le pari a payé puisque le nageur est parvenu à se qualifier pour la compétition après une évaluation organisée à Sao Paulo, au Brésil.

Rudy Garcia-Tolson concourt actuellement aux Jeux Paralympiques de Tokyo en natation pour le 200 mètres 4 nages et le 100 mètres brasse. Peu importe sa place sur le podium, il repartira avec la fierté d’avoir une dernière fois repoussé ses limites, et aussi avec une certitude : il pourra toujours aller nager chez David Duchovny si l’envie lui en prend !