Megan Thee Stallion porte plainte contre les dirigeants de son label et gagne

PROCES Les responsables de la maison de disques refusaient de sortir le remix de la rappeuse avec le groupe de K-Pop BTS

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Megan Thee Stallion
La chanteuse Megan Thee Stallion — Avalon / Starface

C’est une victoire pour Megan Thee Stallion. La star du rap s’était engagée dans une bataille juridique contre les patrons du label 1501 Certified Entertainment, qui distribue sa musique, car ils refusaient de sortir le remix de Butter, chanson du groupe de K-Pop, BTS. Résultat, elle avait traîné en justice la maison de disques et son PDG, Carl Crawford.

Evoquant des « dégâts irréparables pour sa carrière » et « un impact dévastateur sur ses relations avec ses fans et d’autres artistes de l’industrie musicale », Megan Pete, de son vrai nom, avait demandé au juge d’agir en urgence. Le titre était en effet attendu cette semaine jusqu’à ce que les patrons du label changent d’avis.

Pas une première

Le juge a donné gain de cause à Megan Thee Stallion et le remix de Butter sera donc disponible comme prévu, comme le relaye Variety. Ce n’est pas la première fois que l’artiste demande à la justice d’intervenir pour casser une décision de sa maison de disques. L’année dernière, son label refusait de sortir son EP intitulé Suga et elle avait gagné au tribunal.