Quentin Tarantino ne donne pas un sou à sa mère pour une raison bien précise

RANCUNIER Le cinéaste n’a sorti son chéquier qu’une seule fois pour sa mère et c’était pour une facture impayée

20 Minutes avec agences
Le réalisateur Quentin Tarantino
Le réalisateur Quentin Tarantino — Hubert Boesl/DPA/Cover Images

Quentin Tarantino avait tout juste 12 ans lorsqu’il s’est promis de ne jamais donner un centime à sa mère s’il réussissait. Une décision aussi dure que précoce mais qui, à en croire le cinéaste, est à la hauteur du dédain qu’a toujours affiché sa génitrice vis-à-vis de ses ambitions cinématographiques.

Peu adapté au système scolaire, Quentin Tarantino était souvent réprimandé par ses professeurs. Ils le trouvaient plus souvent en train d’écrire des scénarios que de suivre les cours. Sa mère avait pris le parti de l’institution. « Elle s’est foutue de moi sur l’écriture de scénario. Et puis, au milieu de sa petite tirade, elle m’a dit, “Oh, et au passage, cette petite “carrière d’auteur” – avec le geste des guillemets – que tu as. C’est teeeerminé” », a-t-il déploré lors d’un passage dans le podcast The Moment.

« Pas de Cadillac, pas de maison »

« Quand elle a dit ça sur ce ton sarcastique, je me suis dit, “Très bien, madame, quand je deviendrai un auteur à succès, tu n’auras jamais un sou de ma réussite. Il n’y aura pas de maison pour toi. Il n’y aura pas de vacances pour toi, pas de Cadillac à la Elvis pour maman. Tu n’auras rien. Parce que tu as dit ça », a continué Quentin Tarantino.

Toutefois, le réalisateur de Pulp Fiction admet avoir dérogé une fois à la promesse qu’il s’était fait et sorti son carnet de chèques pour aider sa mère lorsqu’elle a eu des démêlés avec le fisc. « Mais pas de maison. Pas de Cadillac, pas de maison », a-t-il une dernière fois insisté.

Récemment, Quentin Tarantino a annoncé qu’il abandonnait sa carrière de réalisateur pour se concentrer un autre rêve, celui de devenir écrivain. Son premier roman doit paraître en France le 18 août prochain et il s’agit d’une adaptation de son dernier film, Once Upon A Time... in Hollywood.