Coronavirus : Meghan Markle vient en aide aux femmes qui ont perdu leur emploi pendant la pandémie

HUMANITAIRE La duchesse de Sussex a bénéficié des talents de jongleur du prince Harry

20 Minutes avec agences
— 
L'ancienne actrice Meghan Markle
L'ancienne actrice Meghan Markle — James Whatling via POOL/Cover Images

Si Meghan Markle a célébré ses 40 ans comme il se doit entre amis, elle a aussi souhaité faire un geste envers la communauté. Dans la lignée de ses précédentes actions caritatives, c’est donc aux femmes qu’elle tend la main, en particulier celles qui ont perdu leur emploi pendant la pandémie de Covid-19 et tentent un retour sur le marché du travail.

Pour ce faire, la duchesse de Sussex a lancé un appel à « 40 amis pour donner 40 minutes de leur temps afin de conseiller une femme qui veut retrouver un emploi » par le biais d’une vidéo amusante sur son site avec la star de Ghostbusters  Melissa McCarthy. Cette dernière n’hésite pas à se moquer de l’ancienne actrice qui lui dit qu’elle a une idée pour célébrer son anniversaire, comme lui proposer d’organiser « une tea party avec ses poules » qu’on avait pu voir dans son interview avec Oprah Winfrey.

Jongleur en herbe

Le ton est très humoristique, puisqu’on aperçoit même par la fenêtre, chez Megan Markle, le prince Harry en train de jongler, ce qui ne manque pas de faire rire tout le monde. Néanmoins, le sujet de fond est on ne peut plus sérieux. « Des dizaines de millions de femmes à travers le monde ont quitté le monde du travail, dont deux millions aux Etats-Unis. Parmi elles, nombreuses sont celles qui ont également supporté le poids de la crise en travaillant gratuitement, notamment pour assurer les cours à la maison et prendre soin des membres de la famille. Et la dernière étude sur le sujet montre que moins de femmes que d’hommes retrouvent du travail alors qu’on se remet de la pandémie », explique Meghan Markle sur son site.

Parmi les 40 célébrités à relever le défi, un communiqué de presse, relayé par Town & Country, annonce la participation de la styliste Stella McCartney, la chanteuse Adele, la poétesse Amanda Gorman, la journaliste et féministe Gloria Steinem ou encore la pédiatre et porte-parole du service de santé californien Nadine Burke Harris et l’écrivain Deepak Chopra.