Ronan Keating règle à l’amiable son procès contre les tabloïds qui ont hacké son téléphone

JUSTICE L’ex-chanteur de Boyzone est le dernier d’une longue liste de célébrités a avoir été dédommagé par News Group Newspapers

20 Minutes avec agences
— 
Le chanteur Ronan Keating
Le chanteur Ronan Keating — Starface

Le procès entre Ronan Keating et News Group Newspapers est définitivement clos. En effet, l’ex-pop star de Boyzone a finalement obtenu réparation à la suite d’un accord à l’amiable conclu avec le groupe de presse derrière le scandale des écoutes téléphoniques fomentées par le tabloïd News of the World entre 1996 et 2011.

A l’époque, plusieurs publications du groupe appartenant au magnat australien des médias Rupert Murdoch étaient parvenues à pirater les téléphones de nombreuses stars britanniques et internationales dont Hugh Grant, Gwyneth Paltrow ou encore George Michael et ce fut également le cas du chanteur devenu animateur radio et télé. Si le montant des dommages reçus par Ronan Keating reste inconnu, la BBC parle d’une somme « substantielle ».

Des milliers de stars concernées

Ronan Keating est la dernière star en date à régler son préjudice avec News Group Newspapers. L’acteur Noel Fielding et l’ex-footballeur Ally McCoist ont eux aussi reçu des réparations similaires de la part du groupe.

Lors d’une précédente audition auprès de la haute cour de Londres, les avocats de Ronan Keating avaient mis en avant le « stress considérable » provoqué par le viol de la vie privée de leur client dont la messagerie téléphonique avait été piratée tandis que le chanteur avait fini par douter de ses plus proches amis.