Fabien Lecœuvre met en demeure Grand Corps Malade après sa chanson en soutien à Hoshi

MUSIQUE Des extraits de l’intervention polémique du chroniqueur sont utilisés dans la chanson « Des gens beaux » de Grand Corps Malade

C.R.
— 
Fabien Lecoeuvre et Grand Corps Malade ont du mal à s'entendre
Fabien Lecoeuvre et Grand Corps Malade ont du mal à s'entendre — BALTEL/SADAKA EDMOND/SIPA

Fabien Lecœuvre réplique. En avril dernier, le chroniqueur avait fait face à une levée de boucliers après ses propos à l’égard de Hoshi. « Vous mettez un poster de Hoshi dans votre chambre, vous ? Mais elle est effrayante ! Elle a du talent cette fille, vraiment, mais qu’elle donne ses chansons à des filles sublimes », avait-il clamé sur la web radio Arts-Mada.

Face à ces propos, Grand Corps Malade a décidé d’utiliser quelques extraits de cette séquence dans sa chanson Des gens beaux. Une décision qui n’a visiblement pas plu au spécialiste de la chanson française qui a décidé d’envoyer une mise en demeure aux bureaux parisiens du chanteur et au siège de Universal Music France, selon les informations du Figaro.

« Une véritable incitation à la haine visible »

Dans ce courrier, il est demandé la suppression de l’exploitation de ces extraits dans « tous les supports de streaming et autres plateformes des reproductions scéniques de Grand Corps Malade où ce dernier dialogue avec le public sur cette chanson. »

« Ma voix est utilisée pour haranguer les foules dans des cérémonies de ''pénitence publique'' organisée par Grand Corps Malade », écrit Fabien Lecœuvre. En le faisant huer et siffler par son public, le chanteur participait à « une véritable incitation à la haine visible » pendant ses concerts, selon les mots employés dans le courrier de mise en demeure.

Le chroniqueur, qui « n’a jamais été contacté ni sollicité en vue d’une autorisation », estime que sa voix est reconnaissable durant les 33 secondes pendant lesquelles des extraits de cette interview sont utilisés.