Pass sanitaire : « Traître », « vendu », « collabo », des fans de Jean-Marie Bigard en colère après son spectacle à Fréjus

GESTES BARRIERES L’humoriste, anti-vax et anti-pass sanitaire revendiqué, avait pourtant promis qu’il ferait tout pour que la représentation ait lieu sans contrôle du pass sanitaire

20 Minutes avec agences
— 
Jean-Marie Bigard
Jean-Marie Bigard — L.Urman / Starface

Jean-Marie Bigard avait anticipé la situation : il savait que son spectacle, prévu à Fréjus le week-end dernier, allait devoir être organisé en respectant les impératifs sanitaires en cours. C’est-à-dire que les spectateurs allaient devoir présenter un pass sanitaire. Un comble pour cette figure de la lutte antivax (et anti-pass, forcément), qui avait assuré qu’il ferait tout pour jouer sans demander le sésame à ses fans.

« Les amis je me suis battu jusqu au dernier moment mais il y aura bien un test sanitaire le 23 juillet à Fréjus et le 24 juillet à la comédie de Nice J’en suis désolé. Je vous attends nombreux », a-t-il posté sur Twitter, manifestement déçu. Le lendemain, c’est depuis la scène, à Fréjus, qu’il postait une photo de lui devant son public hilare. Public qui a donc dû se conformer aux exigences sanitaires.

« Je n’irai plus à aucun de tes spectacles »

Un cliché qui n’a pas plu à certains internautes, qui lui reprochent de s’être compromis. « T’es fier ? Tu as fait rentrer un peu de pognon dans les poches de ton producteur et toi. A quel prix ? Tu t’es vendu après tout ce que tu as dit, t’es indigne des gens qui t’ont soutenu. Faux résistant, vrai traître. Comme sur ton teeshirt, allez tous vous faire enc*ler, traître », a ainsi posté un certain Dajelmo, qui fait référence au tee-shirt « Allez tous vous faire enc*ler » que porte souvent l' humoriste.

« La thune te téléguide. Je n’irai plus à aucun de tes spectacles bouffon ! Tu retournes ta veste et baisses ton froc comme tous tes amis que tu clashes dans tes sketches à 3 balles ! T as vu j ai mis un euro de plus d’habitude c est 2 balles bref barre-toi collabo », lui a écrit une autre internaute. Certains ont même affirmé avoir fait « demi-tour » lorsqu’ils ont vu les contrôles du pass sanitaires avant l’entrée du spectacle, estimant ne pas être des « moutons ».

Malgré le soutien d’un certain nombre de fans, qui affirment que le comique n’avait pas le choix et qu’il faut bien « qu’il gagne sa croûte », la crédibilité de la star au sein du mouvement antivax risque d’être durablement abîmée. Le spectacle du lendemain, organisé à Nice, a en effet dû être annulé en raison… d’une manifestation antivax.