Mark Hoppus, le chanteur de Blink-182, se bat contre un cancer du sang de stade IV

LYMPHOME Le chanteur se montre optimiste tandis que la chimiothérapie fonctionne

20 Minutes avec agences
— 
Le bassiste de Blink-182, Mark Hoppus
Le bassiste de Blink-182, Mark Hoppus — Sebastian Gollnow/picture-alliance/Cover Images

Il y a un mois, Mark Hoppus révélait être atteint d’un cancer du sang, plus précisément un lymphome diffus à larges cellules B de stade IV. Une maladie qui a d’ailleurs touché sa mère avant lui et dont elle s’était remise. Malgré la gravité de sa condition, le chanteur de Blink-182 reste optimiste tandis qu’il réagit bien à la chimiothérapie.

« Les radios indiquent que la chimio marche ! J’ai encore des mois de traitements devant moi, mais c’est la meilleure nouvelle possible ! Je suis si reconnaissant, et confus, et malade de la séance de chimio de la semaine dernière, mais le poison que me donnent les docteurs, et les pensées et vœux des gens autour de moi, détruisent ce cancer », s’est-il réjoui sur Twitter.

Mark Hoppus peut compter sur Travis Barker

Outre la chimiothérapie, Mark Hoppus peut compter sur le soutien de ses amis, et bien évidemment, des membres de Blink-182. « Mark est mon frère, je l’aime et le soutiens. Je serai avec lui à chaque étape, sur scène et en dehors, et j’ai hâte que nous jouions à nouveau ensemble », a notamment déclaré Travis Barker, le batteur de la formation, interrogé par E! News.

En janvier, Blink-182 avait annoncé l’arrivée potentielle d’un nouvel album pour cette année. Étant donné la situation, il faudra certainement patienter un peu plus avant de savourer le successeur de Nine qui était paru en 2019.