Britney Spears reste sous la tutelle de son père

JUSTICE Britney Spears a demandé à remplacer Jamie Spears par la tutrice professionnelle qui cogère actuellement cette tutelle.

A.D.
La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Kika Press

La juge californienne Brenda Penny a rejeté la demande de Britney Spears de retirer son père Jamie Spears de la cotutelle, qu’il exerce avec une tutrice professionnelle, mis en place en 2008 à la suite de ses troubles psychologiques, la privant d’une grande part de son autonomie, notamment financière, rapportent ce jeudi les médias américains, dont Variety. Du moins, pour le moment, indique le magazine américain.

Cette décision n’est pas une réponse directe à l’audience de la semaine dernière, où la pop star a livré un témoignage bouleversant de vingt-quatre minute, où elle a déclaré au juge que sa tutelle était « abusive ». Le juge ne peut pas pour le moment rendre sa décision parce que la chanteuse n’a pas encore déposé sa requête.

« Je veux juste reprendre ma vie, ça fait treize ans et ça suffit »

Britney Spears a été placée sous tutelle en 2008 à la suite d’une dépression. En novembre 2020, la chanteuse a obtenu la levée partielle de la tutelle menée par son père, qui renonçait à ses responsabilités concernant les décisions personnelles de sa fille, mais restait en charge de la gestion de sa fortune.

Une tutrice professionnelle a été désignée pour les décisions personnelles de la star. L’avocat de Britney Spears a demandé de remplacer le père de la chanteuse par cette dernière, qui cogère actuellement. Le 23 juin, la chanteuse a lancé : « Je veux juste reprendre ma vie, ça fait treize ans et ça suffit. » Cette procédure a ravivé la campagne #FreeBritney (#LibérezBritney, en français) sur les réseaux sociaux, où fans et stars manifestent leur soutien à l’artiste.