EnjoyPhoenix fait l’éloge du corps de la femme

ACCEPTATION N’ayez plus honte de vos vergetures ni de votre cellulite, c’est normal

20 Minutes avec agences
— 
La YouTubeuse EnjoyPhoenix
La YouTubeuse EnjoyPhoenix — Pascal POTIER / VISUAL Press Agency

EnjoyPhoenix profite des vacances d’été pour mettre tout le monde à l’aise et appréhender au mieux la transition entre vêtements de ville et maillot de bain. Alors que de nombreuses influenceuses partagent des photos de leur plastique lisse et sans aspérité, la star des réseaux sociaux déclare que « quitte à poster une photo de mon cul sur Insta, autant que ce soit pour la bonne cause ». Une très bonne initiative, puisqu’elle explique par le détail les raisons des vergetures et de la cellulite et enfin ne plus « se sentir mal en se mettant en maillot ».

« Quand j’avais 11 ans, ma peau a éclaté : j’ai grandi très vite. J’avais déjà le corps que j’ai aujourd’hui vers l’âge de 13 ans, donc autant vous dire que niveau hormones, c’était pas la folie. J’ai dû apprendre très vite à expliquer aux autres filles de ma classe que des traces violettes ce n’était pas des griffures, mais bien des vergetures. La vie m’a aussi fait prendre et perdre du poids, parfois beaucoup, et ça non plus ça n’a pas aidé », écrit la jeune femme de 26 ans sur Instagram en légende de plusieurs photos de ses fesses et ses hanches en bikini.

Normal

La youtubeuse explique que « comme beaucoup, j’ai et j’aurai des vergetures pour le reste de ma vie, et c’est ok », avant d’évoquer la cellulite, ce qui est « normal » chez une femme. Et elle ne perd pas son humour. « Mieux encore, ma peau, ma cellulite et mon gras bougent quand je marche et se voient encore plus au soleil. Vous connaissez la suite : c’est normal », ajoute-t-elle.

Le conseil d’EnjoyPhoenix pour passer un bon été (et le reste de l’année) ? « Ne vous comparez pas à ce que vous voyez sur les réseaux, tous les corps sont ok et tous les corps sont normaux ». La jeune femme a un espoir avec sa publication : « Il m’a fallu des années pour l’accepter, et parfois c’est encore compliqué, mais si ces photos peuvent vous aider, alors j’ai tout gagné. »