Justin Timberlake apporte son soutien « total » à Britney Spears

SOUTIEN Le chanteur avait dû s’excuser récemment pour avoir sciemment humilié son ex-compagne

Caroline Madjar

— 

Le chanteur Justin Timberlake
Le chanteur Justin Timberlake — The Photo Access/Cover Images

Voilà un soutien des plus singuliers : Justin Timberlake rejoint le mouvement #FreeBritney. Le chanteur, qui a été en couple avec l’interprète de Toxic de 1999 à 2002, a fait part de sa révolte en écoutant son ex raconter ses 13 ans de tutelle «  abusive » et notamment sur le fait qu’elle ne peut pas faire ce qu’elle veut de son corps sans l’aval de son père, Jamie Spears.

Britney Spears a en effet dévoilé au tribunal que son père, également tuteur légal, et tout son management lui interdisent de se rendre chez le médecin pour se faire retirer le stérilet qu’ils lui ont imposé au début de sa tutelle. « Après ce que nous avons vu aujourd’hui, nous devrions tous soutenir Britney Spears. Peu importe le passé, le bon et le mauvais, peu importe combien de temps cela fait, ce qui arrive aujourd’hui n’est tout simplement pas bien. Aucune femme ne devrait être restreinte dans les décisions qui concernent son propre corps », a écrit Justin Timberlake dans un premier tweet.

Exploitée

Britney Spears demande depuis 2014 à mettre fin à cette tutelle, ce qu’on lui refuse, alors qu’être inapte à prendre soin d’elle ne l’a visiblement pas rendu inapte à générer des millions de dollars grâce aux albums sortis depuis 2008 (le début de sa tutelle), tournées et autres résidences à Las Vegas. Un argent auquel la star ne peut toucher sans l’accord de son père, payé par sa fille pour être son tuteur et touchant en plus un pourcentage sur ses contrats, comme le dévoilait le New York Times cette semaine. « Personne ne devrait JAMAIS être retenu contre sa volonté, ni demander la permission pour avoir accès au fruit de son travail gagné durement. Jess (Jessica Biel, son épouse) et moi-même envoyons notre amour et notre soutien total à Britney en cette période. Nous espérons que la cour, et sa famille, feront les bons choix et la laisserons vivre sa vie telle qu’elle l’entend », a conclu Justin Timberlake.

Une position accueillie froidement par une partie des fans de Britney Spears, qui ne manquent pas de rappeler, en commentaire de ses tweets, qu’il est « l’une des raisons pour laquelle tout ça a commencé ». Le chanteur avait en effet dû présenter ses excuses auprès de son ex suite à la diffusion du documentaire Framing Britney Spears, qui démontrait comment la chanteuse avait été exploité par tous depuis ses débuts. Justin Timberlake a lancé sa carrière solo avec le single Cry Me A River, succès planétaire dans lequel il chante comment il va se venger de sa compagne qui l’a trompée – une des rumeurs qui circulaient sur le couple. Il ne s’était pas non plus privé, après leur rupture, de faire des révélations aux médias sur la sexualité de Britney Spears, en se donnant le beau rôle.

« Ils ont fait un beau boulot en exploitant ma vie », déclarait la chanteuse au juge hier…