14 ans après la mort de Grégory Lemarchal, Karine Ferri est toujours très proche des parents du chanteur

FAMILLE L'animatrice de TF1 n'a jamais oublié l'artiste, avec qui elle était en couple lorsqu'il est décédé

20 Minutes avec agences

— 

L'animatrice Karine Ferri
L'animatrice Karine Ferri — Patrice Falour/Starface

Les années passent, mais le souvenir de Grégory Lemarchal reste. Alors que TF1 a diffusé un téléfilm sur la vie du chanteur, décédé de la mucoviscidose en 2007, l’année dernière, sa mère Laurence a tenu à sortir une nouvelle édition de son livre Sous Ton Regard, sorti pour la première fois il y a douze ans. Elle y raconte le combat de son fils contre la maladie. L’occasion de revenir sur « ce que le combat de Grégory a changé », comme elle l’explique dans un entretien avec le site belge 7sur7, mais aussi sur son rapport avec celle qu’elle considère toujours comme sa belle-fille, l’animatrice Karine Ferri.

« Nous sommes très proches. Elle nous appelle encore belle-maman et beau-papa. De son côté, elle a de la chance d’avoir un mari comme Yoann Gourcuff. Il est très gentil et très intelligent. Ça ne doit pas être évident pour lui de voir le nom de sa femme sans cesse associé à celui de son ex-compagnon (…) Nous, nous étions vraiment heureux pour elle lorsqu’elle l’a rencontré », a-t-elle confié à la publication. Yoann Gourcuff et Karine Ferri sont en couple depuis 2011. Ils ont deux enfants, Maël, 5 ans, et Claudia, bientôt 3 ans.

Ne pas oublier

Laurence Lemarchal s’insurge par ailleurs contre l’idée selon laquelle Karine Ferri aurait « refait sa vie » après la mort du chanteur, alors qu’elle n’avait que 25 ans. « Elle dit toujours : "Non, je n’ai pas refait ma vie. Je la continue, mais toujours avec Greg dans mon cœur." Elle a horreur de cette expression. Dans son esprit, ça veut dire qu’elle aurait oublié le passé. Elle ne l’oublie pas. Et pour revenir sur les rumeurs, oui, à cause de son emploi du temps chargé, elle ne pouvait plus être membre du Conseil d’Administration de l’Association. Donc elle a proposé de laisser sa place à quelqu’un qui avait plus de temps. Mais elle est toujours marraine. C’est une preuve d’intelligence », a-t-elle ajouté, démentant sans qu’on l’y invite les rumeurs selon lesquelles leurs rapports se seraient distendus.

Karine Ferri fait donc toujours partie du combat contre la mucoviscidose, l’Association Grégory Lemarchal refusant de baisser les bras tant que la recherche n’a pas trouvé de moyen de soigner les malades. « Depuis 2009, il s’est passé beaucoup de choses, notamment au niveau de la prise en charge des malades atteints de la mucoviscidose (…) Après la diffusion du biopic sur l’histoire de Grégory sur TF1 en septembre dernier, nous avons reçu énormément de messages et de témoignages », a révélé Laurence Lemarchal, ajoutant que son fils serait selon elle touché par la manière dont les jeunes générations sont affectées par sa lutte.