Leona Lewis défend Chrissy Teigen face aux accusations de cyber-harcèlement

HARCELEMENT La chanteuse a réagi aux accusations du styliste qui s'en est pris à la femme de John Legend

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Leona Lewis
La chanteuse Leona Lewis — Faye's Vision/Cover Images

Chrissy Teigen contre le reste du monde : suite du feuilleton. La mannequin, mise en cause pour son comportement sur les réseaux sociaux, où elle avait trop souvent pris l’habitude de harceler virtuellement celles et ceux qu’elle n’aimait pas, a été attaquée par le styliste Michael Costello ce mardi. Le créateur de mode, qui avait participé notamment à l’émission Project Runway, affirmait avoir été tellement harcelé par la femme de John Legend qu’il a songé au suicide. Mais tout va vite sur les réseaux sociaux et Leona Lewis est déjà arrivée à la rescousse. La chanteuse a, à son tour, accusé Michael Costello de l’avoir humiliée publiquement.

Invitée à un événement caritatif, la star devait travailler avec le styliste, choisi pour l’habiller lors de la soirée. Mais dès les premiers essayages, tout ne s’est pas passé comme prévu.

« J’étais très honorée de travailler avec lui, car j’adorais ses robes. Lorsque je suis arrivée à l’essayage, on m’a mise très mal à l’aise, car la robe était un échantillon [réservé pour les mannequins lors des défilés] et il était clair que lui et son équipe ne voulaient pas la modifier pour l’adapter à ma taille. C’était une surprise totale, car des semaines auparavant, on m’avait dit qu’ils feraient en sorte que la robe m’aille… Michael a refusé de se présenter. Il ne voulait plus m’habiller et il a abandonné ses engagements envers moi et le spectacle, ce qui m’a fait prendre conscience que je n’avais pas le corps requis [pour être modèle] », a expliqué l’artiste britannique dans une Story Instagram.

Excuses sincères

Cet épisode aurait contribué aux complexes profonds liés à son corps dont Leona Lewis assure souffrir. « J’ai dû travailler dur au fil des ans pour aimer mon corps. Je suis si fière de la façon dont les rondeurs sont célébrées aujourd’hui, mais à l’époque, c’était une autre histoire et il n’y avait pratiquement aucune représentation des femmes qui n’étaient pas d’une petite taille standard », a-t-elle ajouté, reconnaissant cependant que depuis, Michael Costello a évolué et adapte ses robes à toutes les tailles.

Pour autant, elle estime qu’il faut prendre en compte les excuses sincères de Chrissy Teigen. « Nous faisons tous des erreurs, je sais que j’en ai fait, mais pour le moment, je pense que lorsque les gens s’excusent (comme Chrissy) et montrent un remords sincère et s’engagent réparer leurs actes, nous devrions les soutenir et ne pas essayer de les frapper quand ils sont à terre », a-t-elle conclu.

Interrogé par E! Online, Michael Costello a réagi en affirmant qu’il n’avait jamais compris à quel point la chanteuse avait été affectée et il l’invite à discuter de la situation « en tête à tête ». Marre des réseaux sociaux ?