Un mandat d'arrêt a été lancé contre Marilyn Manson pour agression sur un vidéaste

JUSTICE Tout le monde n’aime pas se faire cracher dessus

20 Minutes avec agences

— 

Le chanteur Marilyn Manson
Le chanteur Marilyn Manson — Christophe Gateau/picture-allian

Encore des problèmes pour Marilyn Manson. Cette fois-ci, ce n’est pas à des accusations d'agression sexuelle ou de viol qu’il doit faire face, mais à un mandat d’arrêt, lancé dans le New Hampshire aux Etats-Unis, suite à une altercation présumée avec un vidéaste lors d’un concert en 2019. La plainte avait été déposée à l’époque, mais le musicien n’a jamais pris au sérieux la requête des autorités de l’Etat, d’après le chef de la police locale, Anthony Burpee, cité par le New York Times.

« A la lumière d’autres allégations récentes », a-t-il ajouté, il serait nécessaire que la star vienne « gérer ses affaires » dans le New Hampshire, « afin que lui et nous puissions aller de l’avant ». La police refuse de donner la moindre indication sur l’affaire, indiquant qu’elle fait toujours l’objet d’une enquête.

Pas un secret

Les avocats de Marilyn Manson, très sollicités depuis plusieurs mois, n’ont pas tardé à réagir, minimisant les faits et la plainte. « Ce n’est pas un secret pour quiconque a assisté à un concert de Marilyn Manson qu’il aime être provocateur sur scène, surtout devant une caméra. Cette plainte pour délit mineur a été déposée après que nous ayons reçu une demande de plus de 35.000 dollars de la part d’un caméraman du lieu du concert, après qu’une petite quantité de crachat est entrée en contact avec son bras. Après avoir demandé des preuves des dommages, nous n’avons jamais reçu de réponse. Cette plainte est ridicule, mais nous restons déterminés à coopérer avec les autorités, comme nous l’avons toujours fait », déclaré au New York Times Howard King.

Reste que l’affaire pourrait être plus sérieuse que ce que semblent estimer les conseils de la star. Toujours d’après le New York Times, un tel délit est passible d’un an de prison et de 2.000 dollars d’amende dans le New Hampshire.