L'ancienne assistante de Marilyn Manson porte plainte pour agression sexuelle et harcèlement

AGRESSION C'est la deuxième plainte déposée contre le musicien, ciblé par de nombreuses accusations

20 Minutes avec agences
— 
Le chanteur Marilyn Manson
Le chanteur Marilyn Manson — Daniel Reinhardt/picture-alliance/Cover Images

Après les accusations publiques, Marilyn Manson va devoir rendre des comptes à la justice. Son ancienne assistante, Ashley Walters, a porté plainte contre lui pour agression sexuelle, violence et harcèlement, d’après The Cut. Dans les documents juridiques obtenus par le média, Ashley Walters affirme que l’interprète de The Beautiful People a, pendant plusieurs années, abusé physiquement et psychologiquement d’elle.

La plainte, déposée ce mardi, indique par ailleurs que Marilyn Manson « a utilisé sa position de pouvoir, sa célébrité et ses relations pour exploiter et victimiser » la jeune femme, et qu’il l’a convaincue de travailler pour lui « avec des promesses de collaborations artistiques et d’opportunités créatives ». « La réalité était qu’il cherchait à créer un environnement où la plaignante était soumise à une exploitation sexuelle personnelle et professionnelle, à la manipulation et à l’abus psychologique… », poursuit la plainte.

Propositions indécentes

A l’époque où elle a commencé à travailler pour lui, Ashley Walters avait 26 ans (elle en a aujourd’hui 37). L’artiste l’aurait tout d’abord complimentée sur ses photos sur les réseaux sociaux et après plusieurs discussions, il lui aurait proposé de travailler pour lui. Cependant, lors de leur première rencontre, la star n’aurait pas hésité à lui faire des propositions indécentes.

« La plainte indique que lorsque Walters a essayé de partir plus tard dans la nuit, Manson l’a informée que le parking était fermé jusqu’au matin. Walters affirme que Manson lui a demandé de faire une séance photo, ce qu’elle a accepté, avant que Manson "insiste" pour qu’elle enlève sa chemise. Walters affirme qu’elle a fini par enlever son t-shirt, mais qu’elle a gardé son soutien-gorge », explique Pitchfork, qui relaie aussi les documents. Malgré cette première expérience traumatisante, la jeune femme aurait décidé de travailler pour la star malgré tout, préférant se concentrer sur « leurs intérêts communs » plutôt que sur le comportement de l’artiste.

Ashley Walters décrit ensuite une ambiance de travail terrifiante, Marilyn Manson n’hésitant pas à lui hurler dessus lorsqu’il était mécontent d’elle – ou de quoi que ce soit d’autre –, la menaçant de se suicider, ou la poussant contre un mur. « Il détruisait fréquemment des meubles, des appareils électroniques et d’autres installations dans sa maison lors de ses accès de rage (…) Il a intentionnellement créé une atmosphère d’isolement et a commencé à refuser à Walters de rendre visite à sa famille pendant la plupart des vacances ou de prendre des congés », peut-on lire également dans la plainte, qui cite les penchants du chanteur pour les accoutrements nazis.

Des accusations qui concordent avec celles d'Evan Rachel Wood, d'Ellie Roswell ou encore d'Esmé Bianco, qui elle aussi a porté plainte contre le chanteur. Depuis les premières accusations lancées par l’actrice de la série Westworld, Marilyn Manson clame son innocence et dénonce une « distorsion des faits ».