Coronavirus : Pink a réécrit son testament quand elle a été malade l'an dernier

FAMILLE La chanteuse était persuadée que le virus allait la terrasser

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Pink
La chanteuse Pink — InStar/Cover Images

Pink fait partie des premières stars à avoir été touchées par le coronavirus. Dès mars 2020, la chanteuse a été diagnostiquée positive, au même titre que son fils de 4 ans, Jameson. Et son calvaire a été tel qu’elle était persuadée que le pire allait arriver, si bien qu’il lui a paru bon de réécrire son testament.

« Ce que je vais dire va paraître fou, mais on a eu le Covid l’an passé, très tôt en mars, et c’était vraiment, vraiment mauvais. Alors j’ai réécrit mon testament », a-t-elle confié au micro de Mark Wright sur les ondes de la radio Heart. La pop star se souvient également de s’être sentie si mal qu’elle a demandé à sa meilleure amie de dire à sa fille Willow combien elle l’aimait.

Une profonde remise en question

A la suite de cette expérience traumatique, Pink a beaucoup réfléchi à la fragilité de la vie et à ce qu’elle allait laisser à ses enfants. Autant de réflexions que l’on retrouvera dans All I Know So Far, une chanson que l’artiste s’apprête à dévoiler d’ici peu. « En tant que parent, vous vous dites, "Qu’est-ce que je laisse à mon enfant ? Qu’est-ce que je leur enseigne ? Est-ce qu’ils vont s’en sortir dans ce monde ? Qu’est-ce que j’ai besoin de leur dire si c’est la dernière fois que j’ai l’occasion de leur parler ?" », a-t-elle expliqué.

Après un combat de deux semaines contre le Covid-19, Pink a fait don d’un million de dollars pour soutenir les services d’urgences américains, encourageant ses fans à « prendre le virus au sérieux ».