Pas encore sorti, le livre de Meghan Markle essuie déjà des critiques très sévères

MEGXIT L'épouse du prince Harry est accusée d’hypocrise par certains commentateurs

20 Minutes avec agences

— 

L'ancienne actrice Meghan Markle
L'ancienne actrice Meghan Markle — Dutch Press Photo/Cover Images

Meghan Markle va bientôt sortir son premier livre, un ouvrage intitulé The Bench. D’après l’éditeur, l’opus décrit une relation entre un père et son fils du point de vue de la mère. Après que la duchesse de Sussex a révélé que l’ouvrage lui avait été inspiré par un poème qu’elle avait écrit pour la fête des pères après la naissance de son fils Archie, difficile de ne pas dresser de parallèles entre la vie de la star de Suits et la trame de The Bench.

Et c’est justement ce qui semble irriter certains critiques. Le journaliste conservateur Piers Morgan s’est ouvertement moqué de l’ouvrage, évoquant ce qu’il considère comme une certaine forme d’hypocrisie de la part de Meghan Markle.

« Je me demande dans quelle mesure ces sentiments touchants trouveront un écho dans sa propre famille ou dans celle de son mari. N’oublions pas que Mme Markle a impitoyablement désavoué son père Thomas et refuse d’avoir quoi que ce soit à faire avec lui, bien qu’ils ne vivent plus qu’à 70 miles l’un de l’autre », écrit dans le Daily Mail celui qui a quitté l’émission Good Morning Britain lorsque ses critiques de la duchesse l’ont rendu indésirable.

Détester la lecture

Mais si on pouvait imaginer que Piers Morgan n’allait pas être le plus grand fan des efforts littéraires de Meghan Markle, les critiques fusent de toute part au Royaume-Uni. Même le très sérieux Telegraph s’en est pris à l’épouse du prince Harry dans un édito au titre évocateur : « Le livre sans humour de Meghan Markle pourrait faire détester la lecture à toute une génération. » « Oui, les parents vont l’acheter, mais le public auquel elle s’adresse préfère les histoires amusantes ou avoir peur, plutôt qu’être sermonné », écrit la journaliste Ella Whelan.

Quoi qu’il en soit, la duchesse de Sussex semble déjà avoir décidé d’aller plus loin. Une source proche de Meghan Markle a en effet déclaré à Vanity Fair  qu’elle « adore écrire et qu’elle est très douée pour ça », ajoutant qu’elle avait d’ores et déjà très envie d’écrire pour les adultes. Le succès de The Bench pourrait influer sur les ambitions artistiques de la duchesse.