Britney Spears traite les auteurs de documentaires à son sujet d'« hypocrites »

MUSIQUE La chanteuse a publié une longue tirade pour dire ce qu’elle pense de « Framing Britney Spears » et des autres

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Bill Davila/INSTARimages/Cover Images

Britney Spears est « flattée » d’attirer autant l’attention en 2021, mais aimerait bien qu’on se concentre sur ce qui va bien et non ses années noires. La chanteuse a publié une nouvelle vidéo d’elle en pleine session de danse assortie d’un commentaire aussi enjoué qu’ironique à l’attention des réalisateurs de Framing Britney Spears et des autres documentaires évoquant sa carrière.

« 2021 est définitivement meilleure que 2020 mais je ne pensais pas que ça se passerait comme ça !!! Tellement de documentaires à mon sujet cette année avec d’autres personnes parlant de ma vie… Que puis-je dire… je suis profondément flattée !!!! Ces documentaires sont tellement hypocrites… ils critiquent les médias et ensuite font la même chose ??? », a-t-elle entamé sur Instagram.

Tout va bien

L’interprète de Stronger a tenu à rappeler qu’elle a certes traversé plusieurs épreuves compliquées, mais qu’elle est loin d’être à plaindre. « Je suis ravie de rappeler à tous que même si j’ai connu des périodes assez difficiles dans ma vie, j’ai eu bien plus de moments incroyables, mais, malheureusement mes amis, je pense que le monde est plus intéressé par le négatif. (…) Pourquoi mettre en lumière les moments les plus négatifs de ma vie qui se sont déroulés il y a des lustres ? », a-t-elle ajouté en demandant à se concentrer sur les mois qui viennent.

Et le futur, pour Britney Spears, ce sont les prochains voyages qu’elle compte effectuer « cet été » et « les différents studios » où elle veut « danser ». Entre deux destinations, la chanteuse a l’intention d’entretenir son jardin, « le plus beau de Los Angeles », faire construire un « bassin miniature avec des carpes koï »… et sans aucun doute dire également au juge le fond de sa pensée sur sa tutelle et ce qu’elle veut pour son avenir. L’audience a été fixée au 23 juin.