Caitlyn Jenner s’oppose à ce que les transgenres concourent dans des catégories sportives réservées aux filles

DISCRIMINATION L’ancienne championne olympique, qui est en campagne pour le poste de gouverneur de Californie, s’est exprimée au sujet des activités scolaires uniquement

20 Minutes avec agences

— 

La star de la télé-réalité Caitlyn Jenner
La star de la télé-réalité Caitlyn Jenner — The Photo Access/Cover Images

Caitlyn Jenner est catégorique : « Je m’oppose à ce que les garçons biologiques qui sont transgenres concourent contre des filles à l’école ». C’est ce qu’elle a déclaré au micro de TMZ, qui l’a surprise samedi matin alors qu’elle s’achetait un café à emporter. Si le journaliste lui a posé la question, c’est que le sujet fait débat en Amérique. Plusieurs Etats – le plus souvent conservateurs – tentent d’interdire l’accès des compétitions sportives réservées aux femmes aux athlètes transgenres, comme l’expliquait récemment le New York Times.

Les partisans de cette interdiction évoquent l’aspect biologique des deux sexes. Caitlyn Jenner n’a pas évoqué les compétitions sportives entre adultes, et s’est concentrée sur les mineures qui n’ont pas encore pu entamer leur transition physique (les médecins déconseillent d’entamer une transition avant ses 16 ans). Caitlyn Jenner, qui a été championne olympique de décathlon dans les années 70 et se présente au poste de gouverneur de Californie, a réitéré sa position sur Twitter.

En phase avec J.K. Rowling

« Je ne m’attendais pas à être questionnée là-dessus en allant me chercher un café samedi matin, mais je tiens à être claire sur ma position. C’est une question d’équité et nous devons protéger les sports pour les filles dans nos écoles », a-t-elle écrit sur le réseau social en reprenant l’article de TMZ.

Une position qui choque la communauté LGBTQ +, l’ex-femme de Kris Jenner ayant toujours défendu les droits des personnes transgenres. Ses propos se rapprochent en effet de ceux de l’autrice J.K. Rowling. La créatrice de la saga Harry Potter oppose depuis de longs mois le sexe au genre, ce qui lui vaut d’être qualifiée de transphobe par plusieurs activistes et d’avoir perdu le soutien des acteurs de la saga, entre autres.