Rita Wilson accuse Scott Rudin de l'avoir menacée de la renvoyer alors qu'elle soignait son cancer

HONTEUX L'actrice a collaboré avec le producteur déchu en 2015 lorsqu'elle a été diagnostiquée d'un cancer du sein

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Rita Wilson
L'actrice Rita Wilson — Faye's Vision/Cover Images

Rita Wilson n’a manifestement pas apprécié sa collaboration avec Scott Rudin. Le producteur, qui se fait discret depuis qu’il a été accusé de divers comportements abusifs envers ses équipes dans un article du Hollywood Reporter en début de mois, n’a pas épargné la star lorsqu’ils ont travaillé ensemble sur la pièce Fish in the Dark, en 2015.

La femme de Tom Hanks affirme dans une interview pour le New York Times que lorsqu’il a appris qu’elle avait un cancer du sein, au lieu de lui accorder sans broncher son arrêt maladie, « il s’est plaint que j’allais avoir besoin d’un congé pendant la période de vote pour les Tony Awards (les Oscars de Broadway) et a demandé à voir mon dossier médical ». Il a ensuite demandé au chirurgien de l’actrice d’appeler son assureur.

« J’avais l’impression qu’il essayait de trouver un moyen de me licencier légalement. Il est le genre de personne qui fait en sorte que quelqu’un se sente sans valeur, non valorisée et remplaçable. », a ajouté la star.

Souvenir différent

Entertainment Weekly s’est intéressé aux allégations de Rita Wilson et a interrogé le porte-parole de Scott Rudin, Rick Miramontez, qui a évidemment défendu le producteur. « Le souvenir de M. Rudin est que Mme Wilson avait voulu faire l’ouverture de la pièce puis la quitter, mais que lui et le metteur en scène ne voulaient pas qu’elle retarde son traitement. Mme Wilson est restée dans la pièce – un autre acteur a joué son rôle pendant son congé – et aujourd’hui, elle n’a plus de cancer », s’est-il contenté de déclarer.

Néanmoins, depuis les autres révélations du Hollywood Reporter, Scott Rudin a annoncé qu’il se retirait de tous ses projets cinématographiques ainsi que des productions en cours à Broadway. Considéré comme un des plus grands producteurs contemporains du théâtre américain, Scott Rudin a remporté pas moins de 17 Tony Awards avec ses pièces, parmi lesquelles des chefs-d’œuvre tels que The Book of Mormon, Fences, The Humans, ou encore Passion.