Kim Kardashian remercie Joe Biden d'avoir reconnu officiellement le génocide arménien

HISTORIQUE La star des réseaux sociaux et de la télé-réalité est descendante d'immigrants arméniens

20 Minutes avec agences

— 

La star de la télé-réalité Kim Kardashian
La star de la télé-réalité Kim Kardashian — Seth Browarnik/startraksphoto.com/Cover Images

Comme tous les Américains d’origine arménienne, Kim Kardashian a accueilli les déclarations de Joe Biden avec émotion. Le président américain a, pour la première fois dans l’histoire du pays, reconnu officiellement le massacre par l’Empire Ottoman de plus d’1,5 million d’Arméniens à partir de 1915 comme un génocide.

« Après plus d’un siècle de lutte pour la vérité et la reconnaissance, le peuple arménien a reçu aujourd’hui la reconnaissance que nous avions tous espérée et pour laquelle nous avions prié. Le président Biden a déclaré que le massacre de 1,5 million d’Arméniens en 1915 était un génocide », a posté sur Twitter la star de la télé-réalité.

Kim Kardashian milite depuis des années

Les liens de la famille Kardashian avec l’Arménie ont beau être un peu distants, Kim Kardashian se bat depuis longtemps pour la reconnaissance de l’histoire de ses ancêtres. C’est son arrière-grand-père, Tatos, alias Thomas, qui est arrivé aux Etats-Unis au début du 20e siècle pour trouver une meilleure vie. La star n’a pas hésité à militer très publiquement, comme en 2015 dans un éditorial pour le magazine Time, pour encourager les précédents présidents américains à utiliser le terme « génocide », un mot que les administrations successives évitaient à tout prix pour ne pas se brouiller avec la Turquie.

« Je suis si fière de mon héritage, fière des communautés arméniennes et reconnaissante au président Biden d’accorder à chaque Arménien ce jour et cette vérité. Même si rien ne ramènera jamais les Arméniens qui ont été assassinés, je continuerai à honorer et à me souvenir de ceux que nous avons perdus chaque année en ce jour, mais maintenant avec l’espoir qu’après avoir reconnu le génocide, nous ne permettrons plus jamais que les atrocités du passé se répètent », a ajouté la future ex-femme de Kanye West.