Britney Spears assure à ses fans qu’elle va « très bien »

#FREEBRITNEY La chanteuse, qui a inquiété ses fans en postant des contenus étranges sur les réseaux sociaux, s’est voulu rassurante

20 Minutes avec agences

— 

La chanteuse Britney Spears
La chanteuse Britney Spears — Kika Press

Britney Spears a assuré à ses fans inquiets qu’elle allait bien et qu’elle était « extrêmement heureuse » après avoir posté une série de messages bizarres sur les réseaux sociaux ces dernières semaines. La chanteuse a animé une séance de questions-réponses pour ses fans sur Instagram le week-end dernier. Elle a répondu à leurs inquiétudes et a avoué que la question à laquelle elle avait à répondre le plus souvent ces derniers temps était : « Est-ce que tu vas bien ? »

« Oui, je vais très bien », a répondu la chanteuse de Toxic. « Je suis extrêmement heureuse, j’ai une belle maison, de beaux enfants » a-t-elle ajouté dans sa vidéo, expliquant par ailleurs : « Je fais une pause en ce moment parce que je m’amuse. »

En réponse aux fans qui se sont dits perplexes par ses publications de photos d’un réfrigérateur rouge sur Instagram, elle a précisé : « Honnêtement, je pensais juste que c’était cool. Je pensais que c’était vintage, que c’était rouge et juste vraiment cool. »

Une tutelle qui n’en finit pas

Si la santé, notamment mentale, de Britney Spears soulève autant de questions, c’est parce que depuis plusieurs mois, les posts énigmatiques de la star de 38 ans sur les réseaux sociaux relancent les débats sur son indépendance. Britney Spears a été placée en 2008 sous la tutelle de son père, Jamie Spears, suite à une période difficile psychologiquement. Une période scrutée dans le documentaire Framing Britney Spears qui interroge sur le contrôle encore actif aujourd’hui de son père sur les biens et la fortune de sa fille.

À 39 ans, la chanteuse n’a pas le droit de sortir, ni d’effectuer des achats, ni de se marier, ni d’avoir des enfants ou d’acheter une maison sans l’accord de son géniteur. Selon Alli Sims, cousine et ancienne assistante de la chanteuse, Jamie Spears a également coupé la star de ses proches. Elle affirme qu’en janvier 2008, son oncle l’a appelée pour la menacer et lui demander de cesser toute communication avec Britney Spears : « Je peux dire à 100 % qu’il menaçait ma vie. J’étais sûre qu’il en était capable, alors je n’ai plus répondu aux appels (de Britney) ».

En mars dernier, la chanteuse a déposé une nouvelle motion au tribunal afin que son père soit remplacé de façon définitive dans la gestion de sa tutelle par Jodi Montgomery, son ancienne tutrice temporaire.