« Playboy » : Hayley, la fille de David Hasselhoff est fière d'être « le premier mannequin curvy d’une couverture européenne »

PLAYBOY La jeune femme est très « émue » par cette opportunité et espère que ça encouragera les femmes à faire la paix avec leur corps

20 Minutes avec agences

— 

Le mannequin Hayley Hasselhoff en couverture de «Playboy»
Le mannequin Hayley Hasselhoff en couverture de «Playboy» — DR

Hayley Hasselhoff est en couverture du nouveau numéro de l’édition allemande du magazine Playboy. Un choix réfléchi avec une signification profonde, autant pour le jeune mannequin de 28 ans que pour la publication pour adultes.

« Je suis profondément touchée et honorée d’être le premier mannequin curvy d’une couverture européenne de Playboy. Je suis submergée par l’émotion car cette Une signifie beaucoup pour l’inclusivité et le but encore plus grand que ça implique pour l’émancipation des femmes », a déclaré la fille de David Hasselhoff sur Instagram en dévoilant la couverture.

L’édition américaine de Playboy avait introduit sa première Bunny aux courbes voluptueuses en 2017. La séance mettait en scène le mannequin Molly Constable, qui a notamment été l’égérie de la ligne d’ Ashley Graham.

Plus que des photos de charme

Si l’environnement coquin de Playboy n’a pas changé, il est en effet question d’un sujet qui dépasse la simple esthétique. « Je voulais utiliser cette plateforme pour montrer que vous avez le pouvoir d’aimer votre corps sans hésitation, en faisant fi des standards de beauté des sociétés », a-t-elle ajouté, précisant que la séance a été réalisée par la célèbre photographe de mode Ellen Von Unwerth, dont elle salue la volonté de « montrer les femmes dans leur vérité ».

« J’espère inspirer les femmes à affronter leur peur de l’inconnu et de mener une vie dans laquelle votre corps ne vous définit pas. (…) J’espère que cette couverture permettra aux femmes de savoir qu’elles sont aimées, estimées et désirées telles qu’elles sont – ici et maintenant », a conclu Hayley Hasselhoff.

A noter que la Bunny la plus célèbre du magazine de charme reste encore aujourd’hui Marilyn Monroe, admirée pour sa silhouette en forme de sablier, copiée à l’envi, et dont les mensurations ne correspondaient pas à la fameuse « taille zéro » imposée dans certains milieux.