Accusé d'avoir payé une strip-teaseuse avec de faux billets, Usher est soutenu par le patron du club

MALENTENDU Le directeur marketing du club de strip-tease assure que le chanteur a également dépensé « des milliers de vrais dollars » dans son établissement

20 Minutes avec agences
— 
Le chanteur Usher
Le chanteur Usher — Hubert Boesl/picture-alliance/Cover Images

Le propriétaire d’un club de strip-tease où Usher a été accusé d’avoir payé avec de la fausse monnaie a insisté sur le fait qu’il s’agissait d’un « malentendu ». Le chanteur de RnB aurait en effet utilisé de la fausse monnaie surnommée « Ushbucks », du papier-monnaie avec son visage dessus, pour payer une danseuse lors de sa visite au Sapphire Las Vegas Gentlemen’s Club. La principale intéressée n’avait pas apprécié la blague et posté un cliché de la fausse monnaie sur Instagram.

« Exactement la raison pour laquelle nous restons loin des célébrités la plupart du temps, elles craignent ! Tellement cheap ! Si irrespectueux. C’est immonde ! Travailler si dur pour ne rien obtenir en retour, c’est une blague ! Leur travail est de divertir, ramenez votre cul chez vous. Cet argent n’a aucune valeur marchande ! Mort de rire ! Vous ne pensez pas qu’il devrait être critiqué sur les médias sociaux pour cette merde ? », s’était-elle plainte.

« Un vrai gentleman »

À la suite de la controverse, le directeur marketing du Sapphire, George M. Wilson IV, a déclaré à Page Six que la situation avait été exagérée.

« Usher était un vrai gentleman et un excellent invité au club. lui et son équipe ont dépensé des milliers de vrais dollars pour donner des pourboires aux filles qui dansaient sur la scène, et ont laissé un généreux pourboire au personnel ! Apparemment, la confusion s’est installée lorsqu’un membre de son équipe a laissé des « Ushbucks » sur le sol pour promouvoir sa résidence à Vegas (le faux billet d’un dollar comprend le texte « Usher : The Las Vegas Residency »). Mais de l’argent réel a été utilisé pour les pourboires. Nous serions ravis de l’accueillir à nouveau », a-t-il fait savoir.