Les stars américaines s’insurgent contre la mort d’un homme noir tué par un policier

MOBILISATION En plein procès George Floyd, les tensions sont exacerbées

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Kerry Washington
L'actrice Kerry Washington — Capital Pictures /Starface

Daunte Wright, un jeune homme de 20 ans, a été tué par un policier à un feu rouge dans la banlieue de Minneapolis. La victime avait réussi à s’enfuir après avoir été arrêtée et, d’après les autorités de Brooklyn Center, l’officier se serait trompé entre son Taser et son arme de service. Une situation qui a provoqué de nombreuses manifestations et l’instauration d’un couvre-feu. Alors que se tient en ce moment le procès de Derek Chauvin, l’officier qui a appuyé son genou pendant 8 minutes et 46 secondes sur le cou de George Floyd, plusieurs stars ont fait part de leur indignation.

L’actrice Kerry Washington a envoyé ses condoléances à la famille de Daunte Wright sur Twitter, ajoutant qu’il « aurait dû être toujours en vie » et déplorant que ce genre de « tragédie » continue.

« Breonna Taylor a été "accidentellement" tuée par la police chez elle à Louisville. Botham Jean a été "accidentellement" tué par balles à Dallas par un policier venu à son domicile. Maintenant Daunte Wright s’est fait "accidentellement" tirer dessus au lieu de se faire taser. Trop d’ "accidents" arrivent », a dénoncé George Takei.

« Justice pour Daunte Wright »

Ariana Grande a partagé dans sa Story Instagram la liste d’associations aidant légalement et financièrement ceux qui ont été arrêtés lors des manifestations. Mandy Moore en a fait de même. « Justice pour #dauntewright. Un père de 20 ans à qui on a demandé de se ranger sur le bas-côté de la route parce qu’il avait un désodorisant de voiture qui pendait sur son rétroviseur (c’est illégal au Minnesota) et tué à quelques mètres de là où George Floyd a été assassiné. C’est à vomir. Le système n’a pas besoin de réforme, il a besoin d’être transformé entièrement », a ajouté l’actrice de This Is Us. Macklemore a lui aussi déploré que rien ne change. « J’ai les larmes aux yeux en pensant à sa vie, la vie de ses fils, ses parents, sa petite-amie. Les vagues de ces tueries insensées par la police, ENCORE sur un homme noir non armé. C’est horrible. Le mot tragédie n’est même pas assez fort. Et c’est une pratique commune à tous les départements de police de tout le pays. Ne plus financer, former correctement et éduquer sur le racisme systémique sont nécessaires pour commencer. RIP Daunte. Amour et prières à sa famille et ses amis. Cela n’aurait jamais dû arriver, mais ça continuera si nous ne réformons pas, ne changeons rien et ne tenons pas pour responsables ceux qui sont en position de pouvoir », a écrit en Story Instagram l’interprète de Thrift Shop.