Ariana Grande devient jurée de « The Voice »… La routine beauté de Gwyneth Paltrow vous coûtera 900 dollars…

FIL DES STARS Toute l’actualité people est dans « 20 Minutes »

20 Minutes avec agences
— 
La chanteuse Ariana Grande
La chanteuse Ariana Grande — CF/Cover Images

31 mars 2021

La routine beauté de Gwyneth Paltrow vous coûtera près de 900 dollars

Vous voulez avoir une peau aussi somptueuse que celle de Gwyneth Paltrow ? Faites des économies ! La fondatrice de Goop a en effet dévoilé à Vogue sa routine beauté quotidienne, constituée de produits « propres, non toxiques, qui sont très efficaces et font vraiment des miracles »… et vous coûteront la bagatelle de 800 dollars. La star commence par se brosser à sec avec le pinceau Goop (20 dollars), suivi d’une exfoliation avec la crème Goopglow Microderm Instant Glow Exfoliator (125 dollars les 50ml), puis quelques gouttes du Daughter Active Botanical Serum (185 dollars le pot), et enfin un masque hydratant Jillian Dempsey (75 dollars l’unité) s’il s’agit d’une occasion spéciale. Après tout ça, l’actrice se passe sur le visage la barre sculptante en or de Jill Dempsey (195 dollars), qui, pour ce prix-là, est en or 24 carats et vibre. Il ne faut pas oublier non plus la Skin Food de Weleda (19 dollars, le produit le moins cher de son arsenal beauté), la Glow Lotion de Goopglow (58 dollars), l’écran solaire Unsun Mineral (29 dollars) et le baume à lèvres Goop Genes (20 dollars).

Vient ensuite le maquillage, mais là, la star fait dans le strict minimum ! Le stick de fond de teint Westman Atelier (68 dollars), un baume à lèvres et joues Olio E Osso (28 dollars), un mascara Kosas (26 dollars), et une huile à lèvre gloss d’Ilia Balmy (26 dollars).

On en arrive donc à un total de 874 dollars. Qui a dit qu’il faut souffrir pour être beau, alors qu’il suffit d’être riche ?

Ariana Grande devient coach de « The Voice »

Sharon Stone a payé le salaire de Leonardo DiCaprio de sa poche pour « Mort ou Vif »

Le travail d’un producteur est d’avoir du flair, et nombreux sont ceux qui ont découvert des stars internationales alors que leur talent n’était encore qu’un bourgeon pas encore éclos. Et il y a les producteurs de Mort ou vif, qui ont refusé d’embaucher Leonardo DiCaprio, expliquant à  Sharon Stone, également productrice du film, que si elle le voulait tant à l’affiche, elle n’avait qu’à payer son salaire de sa propre poche ! « Ce gamin du nom de Leonardo DiCaprio a été le seul à avoir réussi l’audition. À mon avis, il était le seul à entrer et à pleurer, suppliant son père de l’aimer au moment de sa mort dans la scène. Le studio a dit que si je le voulais tellement, je pourrais le payer avec mon propre salaire. Alors, c’est ce que j’ai fait », a-t-elle dévoilé dans son autobiographie, dont des extraits ont été publiés par IndieWire.

Et pour ne rien arranger, l’actrice a aussi dû se battre pour que Sam Raimi, à l’époque connu pour la trilogie d’horreur Evil Dead, réalise le film.